Les banques en ligne attirent les Français

LE CHIFFRE :

14%

Selon une étude de Colombus Consulting, 14% des Français prévoient de changer de banque dans les 12 prochains mois1.

Cette décision concerne principalement les populations jeunes, les 18-25 ans (26%) et les moins de 35 ans (24%).

Et ce ne sont pas les clients des banques traditionnelles qui envisagent le plus de changer de banque (12%) mais ceux des banques en ligne ou néo-banques (21%).

Les principales raisons du changement de banque sont avant tout le prix (40%), la qualité des services (28%) et dans une moindre mesure les promotions (22%).

Si 14% des Français devaient vraiment changer de banque dans les 12 prochains mois, ce taux représenterait alors le double de celui enregistré en 2020.

Les 7% qui ont ainsi changé de banque principale en 2020 ont choisi dans 55% des cas une banque traditionnelle (-18 points par rapport à 2019), une banque en ligne (24%) ou une néo-banque (15%).

Les banques traditionnelles demeurent majoritaires dans le paysage bancaire français mais leurs parts de marché s’érodent2 de même que la part des Français qui ne sont présents que dans une seule banque (62%, -4 points vs 2019).

Quant aux néo-banques, leurs notoriétés progressent auprès des Français :

  • Orange Bank (79%, stable vs 2019)
  • Nickel (49%, +7 points)
  • N26 (28%, +7 points)
  • Revolut (23%, + 7 points)

Pour en savoir plus :
1. « Quels seront les services et modèles de la banque de demain ».
Sondage OpinionWay: enquête réalisée du 22 février au 1er mars 2021 auprès de 1 108 personnes bancarisées, au sein d’un échantillon représentatif de 1120 français âgés de 18 ans et plus

2 PDM banques traditionnelles :
– banques domiciliant les principaux revenus des répondants : 88%
– banques dans lesquelles les répondants possèdent au moins un compte : 92%


Photo Markus Winkler / Unsplash

Vous aimerez aussi...