RGPD, un an après

LE CHIFFRE :

62%

Selon un sondage réalisé en France par l’Ifop pour la Cnil et un an après sa mise en application en mai 2018, la notoriété du Règlement Général sur la Protection des données (RGPD) atteint 62%1.

Les Français ne semblent donc pas indifférents aux problématiques de protection des données d’autant plus que 70%1 se disent aujourd’hui plus sensibles que ces dernières années à la protection de leurs données personnelles.

Autre preuve de l’intérêt des Français pour ces questions, le nombre croissant de plaintes envoyées à la Cnil. Elles ont progressé de 30% sur un an pour atteindre les 11 900 à fin mai 2019.

Côté professionnel, la Cnil a établi 2 044 notifications de violation des données et 49 mises en demeure dont les principaux secteurs concernés étaient en 20182 :

  • les assurances
  • les entreprises spécialisées dans le ciblage publicitaire par le biais d’une techno SDK installée dans les applis mobiles

Sur les dix sanctions pécuniaires prononcées à l’encontre des entreprises3, le plus gros montant de 50 millions € concerne aujourd’hui Google.

Pour en savoir plus :

1  « 1 an de RGPD »  Cnil  Ici et

2 bilan de la Cnil

3 Sanctions de la Cnil : Ici
Photo Markus SpiskeUnsplash

Vous devriez apprécier