Quand Tiffany explique l’art

La marque américaine veut sensibiliser le public, et surtout les jeunes, à l’art. Première d’une série de cinq vidéos pédagogiques.

« New ways of seeing » ou l’art comme vous ne l’avez jamais vu. La marque a annoncé cinq vidéos qui vont expliquer les processus de création artistique, donner la parole à des artistes, commenter les insights…

Dans la première vidéo, « Art contains multitudes », Jerry Saltz, critique au New York Magazine, interviewe trois artistes contemporains sur leur façon de travailler mais aussi la perception de l’art par leur public : Shantell Martin, Kehinde Wiley et Oliver Jeffers.

Le traité est vif, l’approche ludique. L’idée sous-jacente : l’art ne change pas le monde mais la vision que l’on s’en fait… Un beau programme.

Ce qu’il faut retenir

Le joaillier et magasin de luxe montre une nouvelle fois ses affinités avec le monde de l’art. Petit rappel historique : en 1902, Louis Comfort Tiffany, fils de Charles Lewis Tiffany, le premier directeur des créations de la maison, inaugura l’atelier de joaillerie d’art de Tiffany dans la boutique de la Cinquième Avenue et fut l’une des figures de proue de l’Art nouveau.

Source : le luxe est vivant

Vous devriez apprécier