Quand Apple bouleversa le marché de la téléphonie…

LA DATE :

9 janvier 2007

Le 9 janvier 2007, en présentant pour la première fois un téléphone disposant d’une technologie multi-touch, d’un appareil photo de 2 mégapixels et d’un espace de stockage de 16 Go, Steve Jobs et Apple vont avec l’Iphone 2G, bouleverser le marché de la téléphonie mobile

Vendu la première année à 13,7 millions d’unités dans le monde, Apple aurait réussi, avec les 15 modèles de l’iPhone qui se sont succédés , à en écouler plus d’un milliard.

Dès la première année de son lancement, Apple conquiert des parts de marché au détriment des constructeurs qui n’ont pas su ou voulu croire à cette révolution.

Nokia est ainsi passé, tous formats de téléphone confondus, de 34,8% de PDM en 2006 à 19,1% en 2012.

L’App store et ses 500 applications n’arriveront qu’un an plus tard, le 11 juillet 2008. Depuis, ce magasin propose 2,2 millions  d’applications et aurait fait gagner 60 milliards $ aux différents développeurs.

Fort de ce succès, l’IPhone est rapidement devenu l’appareil vedette d’Apple supplantant tous les autres en termes d’unités vendues et de revenus.

Début 2016, l’iPhone représentait 68% des revenus d’Apple (source Statista) contre moins de 25% début 2009, une manne financière qui ressemble à un talon d’Achille…

La conférence de lancement de l’iPhone :

statistic_id253649_iphone-revenue-as-share-of-apples-total-revenue-2009-2016-by-quarter

Vous devriez apprécier