Qualité des impressions publicitaires, attente n°1 des annonceurs et des agences sur Internet

En 20 pages, le rapport «Digital Brand Advertising and Measurement» publié par l’IAB Europe mesure les attentes des publishers, annonceurs et agences autour de la mesure.

Il aborde 4 thématiques : «Digital Measurement Priorities», «Digital Advertising Quality», «Key Performance Indicators» et «Organisation of Digital Measurement». Il se base sur une enquête réalisée auprès de 650 professionnels de 31 pays interrogés entre février et mars 2018.
Agences, annonceurs et publishers sont d’accord pour mettre en priorité le passage vers une mesure des impressions visibles plutôt que servies. La meilleure connaissance du consommateur et la compatibilité des mesures des autres médias sont les autres priorités principales énoncées.
Si pour tous les annonceurs et les agences la qualité des impressions délivrées est l’attente principale, juste devant la mesure du programmatique, la qualité des environnements de diffusion est la clé pour les annonceurs et les éditeurs alors qu’elle l’est beaucoup moins pour les agences.
Toutefois, lorsqu’il s’agit d’évaluer avec précision l’impact des campagnes, le rapport démontre qu’il existe toujours un décalage important lors de la mise en œuvre de ces mesures selon les acteurs.
L’intention d’achat (88%), les ventes (79%) et l’augmentation des visites directes sur site (77%) sont considérées comme des mesures importantes mais sont faiblement mesurées dans la réalité.
La visibilité, qui fait partie des critères majeurs cités, n’est actuellement mesurée que par seulement 58% des agences et 30% des annonceurs.
Sources : IAB & Offre media

Vous devriez apprécier