Pour les Français, les marques sont intrusives

LE CHIFFRE :

61,5%

Selon une étude de Publicis ETO1, 61,5% des Français jugent les marques intrusives2 alors qu’ils n’étaient que de 35% en 2008 à l’affirmer.

Ainsi, en huit ans, le nombre de Français qui pensent que les marques ont une intention faible ou assez faible d’intrusion dans leur vie privée a fortement diminué passant de 33% à 4,4%.

Ce sentiment d’intrusion de plus en plus perceptible chez les Français s’accompagne d’un dérangement, lui stable au cours du temps, devant le fait que des informations de tous types sont enregistrées dans des fichiers (77,8% en 2015 vs 76% en 2008).

 

Malgré tout, dans certains cas, les Français « rechignent » moins à communiquer leurs coordonnées ou certaines informations personnelles.

Les services associés aux achats (33,8%) et les offres de réduction (32,5%) sont les services qui les incitent le plus à le faire.

Accéder à un portail personnalisé (3,9%), bénéficier d’invitations à des événements (5,1%) ou récupérer des offres de partenaires (3,3%) ne sont pas en revanche moteur pour faciliter le « don » d’informations.

 

Sachez aussi que certaines données sont plus taboues que d’autres et entre toutes, les données financières (94,2%) et la géolocalisation arrivent loin devant avec 73,5% des répondants qui ne sont pas d’accord pour que les marques récupèrent ces informations.

Côté réseaux sociaux, 67% des répondants n’approuvent pas que ces sites puissent utiliser leurs données personnelles.

Pour « simplifier » les choses, l’Acsel3 avait révélé récemment que 44% des internautes français fournissaient des informations erronées.

 

Pour en savoir plus:
1 Source Publicis ETO « Le baromètre de l’intrusion » juillet 2015. Base 1 026 répondants

2 Question « Trouvez-vous que les marques en savent trop sur vous ? »

3 Source Acsel « Baromètre de confiance des Français dans le numérique » sondage réalisé en mars 2015

Vous devriez apprécier