Peut-on mieux vivre ?

LE CHIFFRE :

70%

70% des Français pensent que vivre mieux est un fait, que ce n’est pas une chose que l’on peut prévoir.

Il ressort d’un sondage réalisé par Ipsos1 que le Français est, quant à la recherche du bonheur, le plus fataliste des 24 nationalités étudiées. Proche du « c’est comme ça et j’y peux rien ».

Seuls 30% des Français pensent le contraire, à savoir que vivre mieux peut s’accompagner d’un plan d’action.

A l’opposé de la vision de la majorité des Français, la quasi-totalité du monde, puisque 70% des citoyens du monde (France comprise) pensent que vivre mieux est une chose sur laquelle on peut travailler et essayer de planifier.

Les nationalités les plus entreprenantes sur la recherche d’un plan d’action en vue d’un mieux-vivre sont :

  • Les Sud-Africains (90%)
  • Les Péruviens (87%)
  • Les Sud-Coréens (87%)
  • Les Américains (80%)

En Europe, les Suédois (78%), les Britanniques (68%) et dans une moindre mesure les Polonais ((8%) et les Italiens (54%) le pensent majoritairement.

Seuls, les Allemands (47%), les Belges (45%) et donc les Français (30%) sont composés d’une minorité de citoyens qui affirment que le mieux-vivre est une chose que l’on peut prévoir.

Le comportement « fataliste » de la part des Français peut s’expliquer par le fait que 54% déclarent que leur vie est très bien comme elle et qu’ils n’ont pas besoin d’une vie meilleure.

Un résultat bien au-dessus de la moyenne des pays étudiés qui se situe à 39%.

Seuls, les Indiens (55%) et les Suédois (61%) sont proportionnellement plus nombreux à le penser mais ce sont des citoyens qui font beaucoup plus que les Français pour améliorer personnellement leur quotidien2.

Pour en savoir plus:
1 Source Ipsos « Global @dvisor ». menée online dans 24 pays : Afrique du Sud, Allemagne, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Corée du Sud, Espagne, France, Hongrie, Inde, Italie, Japon, Mexique, Pérou, Pologne, Russie, Suède, Turquie, UK et USA.
Échantillon international représentatif de 17 538 personnes agées de 18 à 64 ans aux US et au Canada et de 16 à 64 ans dans les autres pays. Environ 1000 individus ont été interrogés par pays, à l’exception de l’Afrique du Sud, Argentine, Belgique, Corée du Sud, Hongrie, Inde, Mexique, Pérou, Pologne, Russie et Suède où environ 500 individus ont répondu à l’enquête.

2 78% des Suédois et 71% des Indiens pensent que pour vivre mieux il faut un plan d’action.

Légende graphique

Graphique - bleu foncé : 70% / Bleu clair : 30%

Détail par pays

Graphique détail pays

Quels sont alors, selon les citoyens du monde, les principaux facteurs capables d’améliorer leur bien-être personnel ? Une économie plus forte (97 %) arrive en tête de liste, tandis que la méditation ou la prière sont les facteurs les moins importants en termes de bien-être.

Facteurs de bien être

 

« Ma vie est très bien comme elle est, je n’ai pas besoin d’une vie meilleure »

Graphique détail pays

Vous devriez apprécier