Marché publicitaire à fin septembre 2017 selon l’Irep

L’Irep a publié ce 30 novembre le bilan des recettes publicitaires du marché français pour le cumul 3 trimestres 2017.

Après un 1er semestre décevant qui était ressorti à +0,9% sur l’ensemble des médias (hors petites annonces Presse) avec une forte baisse sur les médias historiques (-3,8%) rattrapé heureusement par le dynamisme d’Internet (+10,9%), le T3 montre une amélioration.

Il ressort en effet à -1,4% sur les médias historiques et si l’on intègre Internet sur la base de la progression du S1, la progression sur l’ensemble des médias serait de +3,1% sur le T3, soit un cumul 3 trimestres à +1,6%.

Nous estimons que cette tendance va se poursuivre sur le T4 et nous prévoyons pour les Zenith Adspends forecasts une progression de +2,0% pour l’année 2017.

 

Revue de détail par média :

-baisse toujours très marquée pour toutes les familles de Presse :

  • la Presse Mag (hors Presse Pro) reste sur un trend très baissier avec -12,4% sur le T3, après un S1 à -10,6%, soit un cumul 3T à -11,1%.
  • la PQN résiste un peu mieux avec un cumul 3T à -9,2% grâce à un T3 à -2,7% après un S1 à -12,5%.
  • la PQR + PHR est la famille qui s’en sort le mieux avec un cumul 3T à -4,6% grâce à un T3 à -1,0% après un S1 à -6,1%.

 -la TV connait une nette reprise avec un T3 à +1,5% après un S1 décevant à -1,0%, soit un cumul 3T à -0,3%. Cette quasi stabilité est obtenue grâce au parrainage qui explose à +14,9% (effet autorisation de montrer les produits) alors que la partie espace classique baisse de -1,2%.

-pas de reprise en revanche pour la Radio qui déçoit encore avec un T3 à -3,8% après un S1 à -4,3%, soit un cumul 3T à -4,2%.

-la Publicité Extérieure, après une très belle année 2016 à +3,1%, pâtit d’un effet de base et accuse une baisse de -3,9% sur le cumul 3T, le T3 à -3,6% ne rattrapant pas le S1 à -4,0%.

Sur le cumul 3T, ce résultat décevant se décompose entre l’Outdoor qui baisse fortement à -7,6%, le Transport stable à -0,2% et le MU en baisse de -4,3%. Par ailleurs, l’affichage digital progresse de +15,5%.

-le Cinéma retrouve la croissance avec un cumul 3T à +11,7% avec un excellent T3 à +48% après un S1 à -1,7%.

 

Depuis cette année, la publication s’accompagne d’un partenariat avec Kantar qui analyse les évolutions par secteur.

3 plus fortes progressions : Distribution (+7.2%, portée autant par la grande distribution que par la distrib. spécialisée), le Tourisme-Restauration (+8.8%, porté par les pure players du tourisme) et les Télécoms (+7.1%, portés par la téléphonie mobile et les objets connectés).

3 plus fortes baisses : Beauté (-12.4%, en particulier le non sélectif), Alimentation (-7.9%) et les Boissons (-10.9%).

Analystics & Insight

Vous devriez apprécier