L’impact du Covid19 sur l’achat d’appareils électroménagers

Les comportements d’achat des Français en matière d’électroménager : quel est l’impact de la crise du Coronavirus sur l’achat de proximité ?

1 Français sur cinq a acheté de l’électroménager au cours des trois derniers mois

On vous explique le phénomène autour du « Monsieur Cuisine Connect ...

En dépit de la crise du Coronavirus, les Français n’ont pas totalement renoncé à acheter de l’électroménager. Ils sont ainsi 21% à indiquer en avoir acheté au cours des trois derniers mois (dont 12% pendant le confinement). L’achat d’électroménager décroit de façon linéaire avec l’âge allant ainsi de 33% pour les 18-24 ans à 10% pour les 65 ans et plus. Un résultat qu’il faut peut-être mettre en parallèle avec l’aisance des plus jeunes générations avec les outils digitaux (et donc l’achat en ligne pendant le confinement).

Assez logiquement compte-tenu du contexte sanitaire, 59% des acheteurs indiquent ainsi avoir commandé leur produit par internet que ça soit par le biais d’une livraison (36%) ou via le recours à un système de drive (23%). Cette solution étant privilégiée par les plus jeunes (31% pour les 18-24 ans) et délaissés par les acheteurs les plus âgés (9% pour les plus de 65 ans). 39% des acheteurs indiquent avoir acquis leur appareil d’électroménager en se rendant directement dans le magasin, un comportement qui assez logiquement est plus fréquent pour les achats ayant eu lieu après le confinement (45%).

Les enseignes spécialisées (telles que la Fnac ou Darty) ont été privilégiées par les acheteurs (43% indiquent s’être procuré leur produit dans ce type de magasin), devant les sites de e-commerce généralistes (25%) et à égalité les magasins de proximité (14%), le site internet des grandes surfaces (14%). Enfin 10% des acheteurs ont acquis leur produit par le biais d’un particulier via un site comme Le Bon Coin.

Un recours accru aux magasins spécialisés de proximité pour les réparations pendant la crise

DÉSTOCKAGE : électroménager de marques - Nozarrivages

9% des Français ont fait effectuer une réparation d’un appareil d’électroménager au cours des trois derniers mois. Comme pour les achats, ils se sont tournés en premier lieu vers les grandes enseignes spécialisées (40%). Les magasins spécialisés de proximité ont été cités en 2e position par un quart des sondés (25%), légèrement devant le service après-vente des fabricants (24%). 16% des sondés ayant fait appel à un réparateur indiquent par ailleurs l’avoir fait par le biais d’un particulier rencontré via un site comme Le bon coin et ils sont 10% à avoir eu recours à une autre solution.

Les magasins spécialisés de proximité ont probablement bénéficié de la crise concernant le marché de la réparation. Les Français ayant fait effectuer une réparation au cours des trois derniers mois (quel que soit le type de réparateur retenu) sont ainsi 56% à indiquer qu’ils ont davantage eu recours que par le passé à ce type de magasin. Seulement un tiers en revanche des acheteurs indiquent y avoir davantage eu recours (36%).

Une majorité de Français indiquent qu’ils devraient avoir à l’avenir davantage recours à des magasins spécialisés de proximité

56% des Français indiquent qu’ils devraient davantage avoir recours à l’avenir aux magasins spécialisés de proximité pour l’achat et la réparation de produits électroménagers. Une inclination qui apparait comme étant plus fréquente chez les acheteurs récents (66%) et surtout parmi les Français ayant fait effectuer une réparation au cours des trois derniers mois (81%).

Relevons enfin que les magasins spécialisés de proximité semblent séduire davantage les Français les plus aisés et ceux âgés de plus de 65 ans.

Les magasins spécialisés de proximité peuvent capitaliser sur une image positive en matière de conseil

Monsieur Cuisine Connect: le robot de cuisine de Lidl contient un ...

L’achat d’électroménager dans les magasins de proximité spécialisés est perçu par ¾ des Français comme permettant de soutenir le commerce local (dont 34% « oui, tout à fait »). Ces derniers sont aussi ¾ à estimer qu’un tel achat permet de bénéficier d’un meilleur conseil et d’un meilleur service (73%). Relevons également que 7 Français sur 10 estiment que les magasins de proximité permettent de faire reprendre plus facilement les anciens produits électroménagers (70%) ou encore de gagner du temps et de l’argent sur les déplacements (69%). Les Français n’associent en revanche pas l’achat dans ces magasins à un moindre risque de contamination au Covid 19 (61%).

Avec 21% des Français qui indiquent avoir acheté au cours des trois derniers mois un appareil électroménager, les résultats de cette enquête tendent à montrer que l’achat de ce type de produit ne s’est pas effondré avec la crise sanitaire. Les achats ont été effectués majoritairement par internet (via des livraisons) ou par le système de drive. A cet égard, il est probable que la crise sanitaire accélère l’appropriation par les Français de ces usages pour l’achat d’électroménager. Relevons enfin que les magasins spécialisés de proximité semblent également avoir « bénéficié  de la crise : deux tiers des acheteurs récents indiquent ainsi qu’il auront davantage recours à ces magasins à l’avenir »

Méthodologie : L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas ( sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto administré en ligne du 30 juin au 1er juillet 2020.

Source : Ifop

Vous devriez apprécier