Les usages d’Internet, du mobile et des médias sociaux plafonnent aux Etats-Unis

Après des années de croissance, les usages des technologies digitales et plus particulièrement du triptyque Internet, mobile et social media n’augmentent plus. Du moins aux USA.

D’après une étude Pew Research Center, le nombre d’américains connectés et utilisateurs de mobile et de réseaux sociaux n’évolue plus.

pew1

Les chiffres d’adoption ne bougent quasiment plus depuis 2 ans, ce qui montre bien que les usages (du moins aux USA) ont atteint un plateau. Ces technologies (tablette, mobile, web, social…) ont atteint des niveaux de saturation auprès de plusieurs parties de la population.

pew2

Plus de 9 adolescents sur 10, ou adultes de moins de 50 ans possèdent déjà un smartphone, il devient donc de facto difficile d’avoir de la croissance sur ces secteurs.

L’étude pointe aussi d’autres facteurs dans l’absence d’adoption de certains usages. Le premier d’entre eux est le budget. Le lieu d’habitation est lui aussi source de restriction, notamment pour l’accès à l’Internet haut-débit. Enfin, pour certains Américains ces technologies n’ont pas d’intérêt, et ne répondent à aucun besoin.

Si certaines technologies ont atteint des plateaux d’usage, la façon dont elles sont utilisées est en revanche en constante évolution. Le taux d’internautes « smartphone only » est par exemple en constante augmentation.

Enfin, Pew rappelle que certains usages ou services continuent d’émerger. Instagram a par exemple connu une très forte croissances ces dernières années chez les adultes (de 28% à 35% d’utilisateurs parmi la population adulte US). Autre (contre) exemple : la montée en puissance des assistants vocaux qui sont utilisés par près de la moitié des américains.

Même si cette étude se concentre uniquement sur les usages US, elle a le mérite de montrer un état de usages observable dans la plupart des pays développées.

Source : Blog du modérateur

Vous devriez apprécier