Les requêtes Google pour les cadeaux de Noël

Que recherchent les internautes français sur Google pour préparer leurs achats de Noël ?

Quel est le point commun entre l’inaltérable robot Thermomix, la tablette Surface Pro 3 de Microsoft et le jeu vidéo Assasin’s Creed Unity d’Ubisoft ? Tous trois sont en tête des requêtes des internautes français sur Google dans leurs catégories, respectivement la maison, les produits high-tech et les jeux/jouets.

Ce qui étonne en revanche, c’est l’importante progression des recherches réalisées depuis un smartphone ou une tablette : « Les terminaux mobiles devraient représenter 26% des requêtes pour ce Noël 2014.

Cette montée pose la question de la stratégie des entreprises concernant le mobile et l’ergonomie de leurs sites : un client qui arrive via un smartphone sur un site non optimisé pour ce format risque fort de quitter rapidement la page pour aller voir chez le concurrent« , poursuit Philippe Plichon, qui note que le jouet est sur-représenté dans les recherches depuis les supports mobiles, qui concentrent 28% des recherches sur Google.

Des marques plus que des héros

Pour leurs recherches, les Français font dans l’efficace : « Leurs recherches se centrent surtout sur le nom des marques ou des produits : les internautes ayant plusieurs démarches à accomplir dans un laps de temps court, ils optimisent« , observe Philippe Plichon. Ainsi, si l’on note une habituelle sur-représentation des produits high-tech et des jeux vidéo – liée à la nature même de Google – les grandes marques de jouets (Lego en tête mais également Playmobil ou VTech) arrivent devant les licences et les héros. « Une seule exception : les Minions qui émergent déjà fortement alors que le film ne sortira qu’en 2015« , constate Philippe Plichon. En resserrant sur les seules figurines action, les licences qui ressortent le plus sont, dans l’ordre : Pat’Patrouille, Spiderman et Batman.

Enchaînement avec les soldes

Dernière tendance qui semble se confirmer de nouveau cette année : l’enchaînement des soldes juste après Noël crée un redémarrage des requêtes juste après Noël. « Les distributeurs doivent désormais gérer l’enchaînement de ces deux phénomènes« , explique Philippe Plichon. D’autant que le développement de la revente de cadeaux sur Internet contribue à renforcer cette tendance. Presque un Noël après Noël !

Source : LSA

Vous devriez apprécier