Les recettes publicitaires nettes des médias ont progressé de 1,2% en 2017

En 2017, les recettes publicitaires nettes des médias s’élèvent à 13,7 milliards €, en progression de +1,2% par rapport à 2016.

Elles évoluaient de +0,2% en 2016 vs 2015 d’après les chiffres issus de la première prise de parole commune de l’Irep, France Pub et Kantar Media pour un bilan annuel des investissements publicitaires.
Le nombre d’annonceurs a progressé de 3% et s’élève désormais à 56 073, dont 2 sur 3 captés par le digital. L’ensemble des agrégats sont en amélioration sauf celui des médias traditionnels (total 3), dont les résultats se dégradent.
Négatif en 2015, le marché se redresse depuis deux ans :
La meilleure situation provient principalement de la croissance forte d’Internet, +12,0% par rapport à 2016 (+8,0% en 2016 vs 2015). Celle-ci est notamment tirée par le display, en progression de +20% vs 2016. La croissance provient également : des imprimés sans adresse (isa), +3,5% en 2017, améliorant ainsi une croissance en 2016 de +0,8% ; de la télévision, +1,0% en 2017, et principalement le parrainage qui augmente ses recettes de +25,4%.
L’affichage digital, +16,1%, l’affichage shopping, +5,7% et l’affichage transport, +1,5% sont également des catégories en progression.
Dans la presse, les recettes publicitaires extra-locales de la PQR augmentent de +1,4%. Pour tous les autres médias, les recettes publicitaires nettes sont en baisse par rapport à l’année précédente : radio : -2,6% (-1,3% en 2016) avec une inflation du nombre de spots (594 spots par annonceur en moyenne, +4%); presse : -7,4% (-6,7% en 2016) avec toutefois des hausses à 2 chiffres pour les thématiques magazine famille-santé, jardin, art; annuaires : -8,0% (-11,0% en 2016) ; courrier publicitaire : -6,8% (-4,0% en 2016) ; PHR : -2,9% avec un nombre d’annonceurs qui progresse de +17%.
La tendance sur le marché de la communication s’établit à +2%, proche de la croissance du PIB à +2,8%, en intégrant les médias propriétaires.
En dehors de ces médias, la progression ne serait que de +0,4%.
Outre les tendances sur les médias, les annuaires sont en baisse de -9% et le marketing direct de -0,1%. Les médias propriétaires sont en progression de +22%.
Source : Offre media

Vous devriez apprécier