Les publicités du Super Bowl étaient à l’honneur en 2018

D’après les analyses de Kantar Media, le total des dépenses publicitaires pendant la diffusion du Superbowl ont atteint les 414 millions de dollars.

C’est le deuxième plus gros montant de l’histoire, après celui de l’année dernière (qui avait joué les prolongations. C’est aussi la deuxième année consécutive que ce chiffre dépasse les 400 millions de dollars.

Si l’on y intègre les dépenses d’avant-match et d’après-match sont compilées, les recettes totales de l’événement dépassent facilement les 500 millions de dollars.

– Il y a eu un total de 49 minutes et 35 secondes de publicités diffusées sur la chaine de la NFL et sur NBC. C’est le troisième plus haut total enregistré. Les annonces ont représenté 22% de la diffusion totale.

– Anheuser-Busch InBev et Fiat Chrysler Automotive ont été les plus gros annonceurs avec 4 minutes de temps publicitaire chacun. Ils ont été suivis par Toyota Motor à minutes et Amazon.com à 2:30 minutes.
En excluant les messages promotionnels diffusés par NBC et la NFL, il y a eu un total de 62 spots diffusés par 45 annonceurs différents appartenant à 37 sociétés distinctes.

– Les constructeurs automobiles ont été la catégorie principale pendant le match, avec 11 spots et 9 minutes de temps de diffusion. L’alcool et essentiellement la bière, (toutes issues de Anheuser-Busch InBev), était la deuxième plus grande catégorie avec six spots et 4 minutes de messages. Hollywood et les télécommunications suivaient de près. Ces quatre catégories représentent 40% du temps publicitaire total des annonceurs.

– On ne compte que quatre nouveaux annonceurs cette année. C’est le plus faible nombre depuis 10 ans et moins de la moitié du nombre des 4 Super Bowl précédents.

Parmis les nouvelles recrues, on compte l’office du tourisme d’Australie, Blacture.com, Giant Bomb (un éditeur de jeux mobiles) et Monster (des écouteurs audio).

Sur les 49 sociétés qui ont diffusé de spots en 2017, 22 étaient absentes cette année, soit un pour un taux de perte de 45%. C’est exactement la moyenne des dix Super Bowls précédents (2008-2017).

Parmi les 11 entreprises qui participaient pour la première fois en 2017, dix ne sont pas revenues cette année – soit un taux de décrochage de 91%. Seul Turkish Airlines est revenue cette année.

Infographie _Superbowl _2018-14h 47

Wource: Kantar media

Vous devriez apprécier