Les perceptions de la publicité selon Kantar media

5 200 individus dans 5 pays (France-Chine-USA-UK-Brésil) ainsi que 40 dirigeants marketing et communication détaillent une vision croisée des défis et opportunités liées à la publicité et la communication dans l’étude «Dimension» de Kantar Media.
Kantar entend installer cette étude comme réalisation majeure du groupe comme l’est Connected Life de Kantar TNS ou AdReaction de Kantar Millward Brown.
Parmi les principales conclusions, seulement 32% des répondants déclarent ne pas aimer la publicité. Les consommateurs affirment même apprécier la publicité dès lors qu’elle est personnalisée (78%) et ont une préférence pour les messages en adéquation avec leurs centres d’intérêts (64%).
En outre, pour 73% d’entre eux, les publicitaires ont fait des progrès en termes de communication.
Pour autant, la publicité online est le format le moins accepté par les consommateurs (68%). Jugée trop répétitive (71%) et mal ciblée (55%), les consommateurs sont toujours plus nombreux à utiliser des ad blockers en vue d’améliorer leur expérience de navigation, de surcroît sur Smartphone. 20% déclarent ainsi utiliser en permanence un logiciel de blocage de publicité et 34% assurent l’utiliser parfois.
L’étude résume les 10 choses à savoir sur la perception du consommateur.
A partir de l’ensemble des réponses sur la perception de la communication, Kantar Media établit un Ad Positive Score, qui est la somme des réponses positives aux questions d’agrément, au niveau mondial.
Le score de la France s’élève à 167, soit un niveau plus critique à la publicité que la moyenne, conforme aux économies plus matures.

Dans le détail, les Français se révèlent moins positifs sur plusieurs points.
Source : Offre media
Image : Stocksnap

Vous devriez apprécier