Les nouveaux modèles économiques de la mode

L’Institut Français de la Mode et Kea Partners ont réalisé, à la demande des organisations professionnelles françaises de la filière mode et habillement avec le soutien du DEFI, une étude d’ampleur inégalée (plus de 300 entreprises analysées) intitulée « Nouveaux Modèles Economiques de la Mode », qui présente les voies et moyens de réinvention d’une filière déjà marquée par de profondes mutations avant la crise COVID-19.

Destinée aux acteurs de la mode, quelle que soit leur nature, leur segment de marché ou leur niveau de maturité, elle détaille cinq thèmes transversaux majeurs pour réinventer les modèles (de la mutation des chaînes de valeur à la data comme source de croissance durable, en passant par la culture d’entreprise), et analyse les modèles gagnants (hybridation, raccourcissement des délais et du temps, excellence dans l’exécution) pour chacun des quatre segments stratégiques du secteur (les marques de création, le segment premium-luxe abordable, le milieu de gamme et l’entrée de gamme).

Des enseignements communs à tous les segments de la filière et l’émergence de modèles gagnants transformés

  • La première partie de l’étude détaille cinq thèmes de nature à bâtir ou à renforcer la singularité des modèles économiques existants dans le secteur. Ces thèmes sont transversaux et concernent l’ensemble des entreprises, quelle que soit leur taille, leur niveau de gamme ou leur modèle économique actuel. Chaque entreprise peut y trouver les pistes de réinvention les plus pertinentes en fonction de son modèle, de sa culture et de sa maturité.
  • La seconde partie de l’étude est dédiée à la caractérisation de « modèles économiques gagnants » d’aujourd’hui et de demain. Une vingtaine de modèles économiques ont été identifiés, illustrés en intégrant les spécificités de chaque segment de marché et ses étapes de développement. Les données consolidées permettent à chaque dirigeant d’entreprise de se positionner dans les cycles de développement des entreprises de mode et d’anticiper sur les prochaines étapes clés et les leviers à actionner pour y parvenir.

Méthodologie

Le cabinet Kea & Partners et l’Institut Français de la Mode, appuyés par les acteurs du secteur, ont utilisé trois types de matériaux pour parvenir à dégager leurs enseignements clés : une quarantaine d’entretiens avec des parties prenantes du secteur (dirigeants, investisseurs, acteurs institutionnels, experts) de tous les niveaux de gamme, une analyse d’informations financières publiques ainsi que des recherches ad hoc grâce à différentes bases de données spécialisées.

Source : IFM

Vous devriez apprécier