Les jeunes et les objets connectés à horizon 2025

LE CHIFFRE :

19%

Seuls 19% des Français de 18 à 30 ans espèrent utiliser en 2025 leur smartphone comme moyen de paiement.

Gemalto1 a interrogé dans 6 pays dont la France des jeunes de 18 à 30 ans afin de mieux connaître leurs perceptions et attentes sur le monde connecté autour de thèmes tels que la sécurité, les transports, la santé ou l’organisation de la vie quotidienne à horizon 2025

Signe des temps ou différence culturelle avec les autres nationalités, les jeunes français sont ceux qui font le moins confiance aux objets connectés et qui formulent les plus faibles attentes vis-à-vis du mobile.

 

Outre, un faible intérêt prononcé pour le mobile comme moyen de paiement quand la moyenne de l’échantillon des 6 pays se situe à 50% avec un résultat pour le Brésil à 69%, les jeunes français ne se projettent pas avec un smartphone leur servant d’assistant personnel.

Ils ne sont là aussi que 19% versus 40% en moyenne à souhaiter voir leur smartphone utilisé un assistant personnel de type Siri, Hound ou Cortana.

 

En revanche, les jeunes français se rapprochent des autres nationalités sur le souhait de disposer d’un mobile avec une connexion Internet à haut débit : moins de 80% versus plus de 90% pour les Américains et 98% pour les Brésiliens.

 

Autre différence avec les pays étrangers et plus particulièrement avec la Chine et le Brésil, les attentes des jeunes français vis-à-vis de la voiture connectée.

Si 52% des Brésiliens et 48% des Chinois espèrent utiliser dans le futur une voiture comme espace de travail, à peine plus de 20% des Français le souhaiteraient.

 

Ils sont encore moins nombreux à envisager pouvoir y faire une sieste quand 42% des Chinois le souhaiteraient.

Pour en savoir plus:
1 Source Gemalto « Connected living 2025 » janvier 2016 auprès de plus de 1 200 personnes en France, Allemagne, Brésil, Chine, Royaume-Uni et Etats-Unis.

Vous devriez apprécier