Les investissements pubs au 1er semestre 2016 selon l’Irep

Au chapitre des satisfactions des chiffres Irep du 1er semestre 2016, une progression de +0,3% du total marché, la première hausse semestrielle constatée depuis 2010.
Le marché publicitaire a été toutefois moins performant au 2ème trimestre.
En effet, après avoir enregistré une progression de +0,4% au T1 2016, les médias historiques affichent -0,4% pour le semestre, soit un 2ème trimestre à -1%.
De même, le cumul général de +0,3% au S1 2016 est moins fort que l’estimation donnée au T1 2016 avec +1,8%.
Par média, la télévision confirme sa croissance stable avec +2,0% au 1er semestre 2016, croissance identique à celle du 1er semestre 2015 et au 1er trimestre 2016.
La publicité extérieure enregistre des recettes publicitaires en progression de +4,2% (vs -0,3% au 1er semestre 2015) mais en retrait de 2,5 points par rapport au 1er trimestre 2016 (+6,7% vs 1er trimestre 2015).
La radio progresse de +1,1% vs -3,8% au 1er semestre 2015 et +3,1% au T1 2016.
La presse perd -7% au S1, dans le même rythme qu’au T1 avec un ralentissement de baisse pour la PQN et une tendance légèrement positive pour la PHR.
Si le display mobile (avec un volume de 50M€) accélère avec +30%, le display classique ne contribue pas à la progression du marché avec -0,4% (sur un volume de 321 M€)
Pour l’année l’Irep prévoit +1,0 % pour le total « médias historiques + Internet » et +0,5% sur le périmètre total de l’IREP.
Les prévisions de France Pub sont du même ordre de grandeur avec +0,7% pour les médias historiques + Internet et +0,4% pour les dépenses des annonceurs.
Source : Offre media

 

Vous devriez apprécier