Les Français se tournent un peu plus vers les nouveaux acteurs financiers

La 5e édition du baromètre Les Français et les nouveaux services financiers confirme l’ancrage des Fintech et des Insurtech dans le paysage des services financiers. Les Français attendent davantage de services et se tournent plus facilement vers les nouveaux acteurs.

img-deloitte

Un secteur qui continue de se digitaliser

L’univers bancaire et assurantiel poursuit sa digitalisation. Internet, qu’il soit fixe ou mobile, est toujours largement privilégié pour les opérations courantes : 9 Français sur 10 réalisent des opérations bancaires en ligne. Par ailleurs, on constate une progression de la mobilité avec le canal mobile qui gagne du terrain.

En effet, il se renforce progressivement sur toutes les opérations bancaires, y compris sur les opérations complexes, même si l’agence reste tout de même encore plébiscitée.

Cela s’explique par la familiarisation avec les outils digitaux à travers les opérations simples qui s’étend petit à petit aux opérations plus complexes.  

img-deloitte

Une montée en puissance attendue des Fintech/Insurtech et des BigTechs

Les Français recherchent aujourd’hui la simplicité. Les innovations dans le secteur bancaire et assurantiel répondent à cette attente et s’adaptent mieux aux nouvelles générations.

Ainsi, on constate par exemple l’attrait pour les néobanques est en nette progression ces dernières années : 64% ont une néobanque comme banque principale. 

Les prémisses d’une montée en puissance des nouveaux acteurs (Fintech/Insurtech) et acteurs non financiers (BigTechs) s’annoncent : +6 points de confiance accordés aux BigTechs entre 2018 et 2020 sur les produits de banque au quotidien.

img-deloitte

Simplicité, sécurité et pédagogie pour gagner la confiance des Français

Les Français ont besoin de faire confiance aux acteurs avec qui ils partagent leurs données. Ainsi, les banques et les assureurs, avec leur image de tiers de confiance, rassurent.

A l’inverse, même si les Français sont ouverts à l’innovation, ils restent méfiants vis-à-vis des nouveaux acteurs, notamment concernant le partage des informations personnelles.

Les trois leviers que les Fintech et les Insurtech peuvent donc mettre en œuvre pour gagner la confiance des Français et favoriser l’adoption des nouveaux services qu’ils apportent sont la pédagogie, la simplicité et la sécurité des solutions.  

img-deloitte

Le mouvement d’Open Banking se confirme

Aujourd’hui, les attentes des Français évoluent vers des services extrafinanciers : près de 4 Français sur 5 seraient intéressés pour que leur banque ou leur assureur leur propose un service hors de leur champ d’action.

En tant que principaux acteurs de confiance, les banques et les assurances peuvent capitaliser sur cette confiance pour proposer de nouveaux services, notamment en collaborant avec les Fintech et les Insurtech.

Cette collaboration est donc un levier évident pour répondre à cette attente, à travers l’accompagnement des banques et des assureurs sans être au détriment de la relation client. 

Source : Deloitte

Vous devriez apprécier