Les Français restent attachés au commerce local

Selon une nouvelle étude publiée par Mastercard, trois Européens sur quatre (74 %) préfèrent effectuer leurs achats dans des commerces de proximité. C’est le cas pour plus des trois quarts de Français (85 %) qui sont notamment 79 % à faire confiance aux recommandations des commerçants locaux.

Les Français déclarent dépenser davantage au niveau local pour aider les acteurs de l’économie à se relever (44 %). Cet engouement s’explique par les liens renoués entre les Français, les commerçants et les enseignes indépendantes (33 %). Mais aussi par la confiance démontrée à leur égard. Ils sont en effet 24 % à considérer les recommandations de leur entourage.

76 % des Français (contre 65% pour les Européens) déclarent avoir développé un nouvel intérêt pour les commerces de proximité depuis le début de la pandémie de Covid-19 : ils sont essentiellement motivés par l’aspect pratique de ces enseignes (42 %), le respect des restrictions de déplacement (56 %), et sont rebutés par les files d’attente des grands supermarchés (29 %).

En France, la solidarité a également grimpé en flèche depuis le confinement : les personnes interrogées sont 66 % de plus que l’année passée à saluer leurs voisins, contre 58% pour la moyenne des Européens.

Deux personnes sur cinq (26 %) possèdent le double des clés d’un de leur voisin, 49 % acceptent pour lui les livraisons de colis commandés en ligne, et 8 % font partie du groupe WhatsApp de leur quartier (18% en Europe).

L’étude dévoile également que les boulangeries, les écoles, les commerces de proximité et les bureaux de poste constituent les piliers de leur vie de quartier.

Mastercard_Trust_Infographic_VF (2)

Les dix piliers de la vie de quartier :

1) Boulangerie

2) École

3) Commerce de proximité

4) Bureau de poste

5) Boucherie

6) Parc

7) Coiffeur

8) Café

9) Épicerie fine

10) Village

Source : Mastercard
Photo Brooke Cagle Unsplash

Vous aimerez aussi...