Les Français ont changé leur façon d’acheter

LE CHIFFRE :

66%

Selon l’Observatoire Cetelem1 de la consommation, 66% des Français estiment que leur manière d’acheter a changé au cours des cinq dernières années.

Ce changement s’est en fait caractérisé par une diminution de la consommation pour 53% des Français et par une augmentation des achats pour seulement 13% d’entre eux. Un résultat assez proche de la moyenne européenne (52% estiment avoir diminué leur consommation et 18% pensent l’avoir augmentée).

 

Pour les Français, leur situation financière (60%), la crise économique (45%) et les changements de goût liés à l’âge (39%) sont à l’origine de ces modifications.

 

Mais, l’Observatoire montre que le temps consacré aux achats a lui augmenté sur les cinq dernières années grâce à Internet. En effet, si le temps magasin a diminué pour 35% des Français, le temps sur Internet a augmenté pour 43% des consommateurs.

A l’arrivée, les consommateurs passent du temps à se renseigner, rechercher et acheter mais avec une durée très variable en fonction de la catégorie du produit. Un consommateur français prendra 1h09 (1h44 en moyenne en Europe) pour acheter un vêtement ou du linge de maison mais 2h19 pour un appareil électroménager (3h15 en moyenne en Europe).

 

Pour les Français, le magasin2 comme Internet se symbolisent par le plaisir, la détente (respectivement 66% et 68%) un endroit où l’on peut prendre son temps pour regarder, se renseigner avant d’acheter (71% et 77%).

Mais, pour 59% des consommateurs le magasin permet de perdre le moins de temps possible. A peine un consommateur sur deux (46%) formule cette impression pour Internet.

A la question, quelle proposition vous faciliterait le plus vos achats ? les Français choisissent dans l’ordre, l’ouverture des magasins le dimanche (33%), plus de services offerts sur Internet tel que le SAV ou la livraison à domicile (29%) et en troisième position une prise en charge personnalisée en magasin pour éviter la perte de temps (27%).

Pour en savoir plus:
1 Source Observatoire Cetelem 2015

2 Hors alimentaire

L’étude :

Vous devriez apprécier