Les Français n’ont plus confiance dans l’usage d’Internet

LE CHIFFRE :

60%

60% des internautes français n’ont globalement pas confiance dans Internet1, un usage qu’ils estiment risqué.

Malgré des taux d’usage très élevés à l’instar des sites administratifs et e-commerce (89%), de la banque (86%) ou des réseaux sociaux (77%), la confiance envers ces sites se dégrade.

Dans la banque en ligne elle est passée de 76% en 2011 à 72% en 2015, dans l’administration en ligne, de 86% en 2009 à 67% en 2015 et dans l’e-commerce, de 53% à 43%. Seuls les réseaux sociaux progressent (de 35% en 2011 à 43% en 2015).

Outre une baisse de confiance avérée, les internautes français expriment dans ce sondage une réticence importante à communiquer leurs données.

Ainsi, 21% se déclarent réticents à la communication d’attributs d’identité en ligne contre 5% en 2009. Ils sont 74% à refuser d’être géolocalisés et 86% des internautes ne voient pas d’intérêt à valoriser leurs données en échange d’avantages.

Les plus gros risques cités par les Français sont :

  • Le piratage des données bancaires depuis un site marchand (86%)
  • Le piratage du compte bancaire (66%)
  • L’usage abusif des données présentes sur le cloud (47%)
  • Le risque d’erreur d’identité sur un site administratif (42%)

 

Afin de se prémunir contre ces risques, 84% des internautes ont déjà eu une action concrète de protection dont la fourniture de données erronées (44%), l’utilisation d’un pseudo sur les réseaux sociaux (28% en 2015 vs 16% en 2013) et 70% effacent les cookies et fichiers temporaires.

Pour en savoir plus:
1 Source Acsel / Idate « Baromètre de la confiance des Français dans le numérique » juillet 2015.1 000 internautes interrogés en mars 2015.

Infographie disponible :

Vous devriez apprécier