Les Français et le showrooming

LE CHIFFRE :

35 ans

Selon une étude Toluna pour Webloyalty1, le showrooming ou le fait de rechercher des produits en magasin avant de les acheter plus tard sur Internet est majoritairement pratiqué par des femmes de 35 ans (65%).

Ces showroomers sont-ils nombreux ? Une étude Digitas2 publiée en 2014 nous aide à mieux les comptabiliser en nous informant que 16% des Français ont déjà quitté un magasin après avoir comparé les prix avec leur smartphone3

 

Les femmes de 35 ans, premières adeptes du showrooming, sont 75% à penser que les meilleures affaires se font toute l’année sur Internet.

Leur terrain de chasse : la mode prioritairement, suivi des biens culturels et des produits d’équipement de la maison.

Avec un salaire moyen inférieur à 30 K€ par an (57%), ces showroomeuses achètent au moins une fois par mois sur Internet (54%) voire une fois tous les deux mois (20%) et ont une dépense médiane annuelle de 500 €.

Autres particularités de ces femmes, elles hésitent moins que les autres acheteurs sur Internet à passer commande sur des sites qu’elles ne connaissent pas (86% vs 80%) voire à payer avec leur mobile (16% vs 14%).

Une fois l’achat réalisé, ces showroomeuses préfèrent la livraison à domicile au point relais et au retrait en magasin.

Internet est présent à tous les niveaux du processus d’achat car outre le showrooming, les Français sont aussi des adeptes ROPO4. Selon Digitas, 92% des Français affirment se renseigner sur Internet avant de procéder à un achat en magasin.

 

Pour en savoir plus:
1 Source Toluna / Webloyalty réalisé en janvier 2015 auprès de 1 000 personnes de plus de 18 ans.

2 Source Digitas « Connected Commerce: A Snapshot of the Modern Shopper” avril 2014

3 En outre selon Digitas, plus de la moitié des Français étaient prêts en 2014 à quitter un magasin s’ils découvraient une différence de prix d’au moins 5% sur un site web et 84% si cette différence atteignait les 10%.

4 ROPO : Research Online Purchase Offline

Vous devriez apprécier