Les Français et la gestion des données personnelles sur les smartphones

LE CHIFFRE :

50%

50% des Français1 qui ont accédé à Internet depuis un téléphone au cours des douze derniers mois, se déclarent contre l’utilisation de leurs données personnelles à des fins publicitaires.

De tous les citoyens de l’Union Européenne étudiée par Eurostat, les Français ne sont pas les plus opposés à cette communication.

Ce sont les internautes luxembourgeois (72%), finlandais (71%), néerlandais (65%) voire danois (60%) qui expriment en plus grand nombre ce refus.

Dans la même logique, ces derniers ont majoritairement restreint l’accès à la géolocalisation depuis leur smartphone, limité l’accès à leurs profils ou aux contenus sur les réseaux sociaux.

Des choix que n’ont pas fait les internautes français :

  • 39% ont limité l’accès au profil ou au contenu sur les réseaux sociaux
  • 32% ont limité l’accès à la localisation

La gestion des données personnelles pour accéder à Internet depuis un smartphone ne semble pas un « problème » pour les internautes français d’autant qu’ils ne sont que 22% à avoir lu les déclarations relatives à la protection de la vie privée.

Soit, un niveau éloigné de la moyenne européenne (37%) et tiré vers le haut par les internautes slovaques (59%), finlandais (50%) ou allemands (45%).

 

Pour en savoir plus :

1 Source Eurostat « Utilisation d’Internet par les particuliers » décembre 2016

Vous devriez apprécier