Les Français et la crème solaire

LE CHIFFRE :

2/3

2/3 des Français ne se mettent pas systématiquement de la crème solaire lorsqu’ils s’exposent au soleil.

Il ressort de l’étude réalisée par les laboratoires de produits bio Biarritz1 que si 97 % des personnes interrogées estiment que la protection solaire est un sujet important et que 65 % d’entre elles se sentent bien informées, nombreuses sont leurs méconnaissances sur ce sujet et leurs comportements dangereux selon la communauté des dermatos.

  • 9 Français sur 10 ne comprennent pas la signification des mentions UVA et UVB2
  • 61 % ne tiennent absolument pas compte des indications figurant sur l’étiquette (UVA, UVB, filtres, etc.) au moment de choisir, mais privilégient le prix, la texture et la forme
  • 70% ignorent qu’il existe deux types de protecteurs solaires (filtres chimiques et écrans minéraux)
  • 1/3 ne met pas systématiquement de la crème à son enfant
  • 1/3 pense que les coups de soleil rendent la peau moins vulnérable au soleil
  • 70% ne mettent pas de la crème après une baignade et 80% ne le font pas après avoir transpiré

 

Pour en savoir plus :

1 Source Laboratoires de Biarritz « Les Français et la protection solaire 2017.». Enquête réalisée sur plus de 300 Français ayant au moins un enfant de moins de 18 ans et ayant acheté une protection solaire récemment.

2  Les UVA pénètrent jusqu’au derme et sont responsables du photo-vieillissement induit par la production de radicaux libres. Les UVB atteignent surtout l’épiderme, provoquent les coups de soleil et augmentent le risque de cancers cutanés.

Avec une crème indice 6, la quantité d’UV transmise sera de 1/6, soit 16,6 % ; avec une crème d’indice 50, elle sera de 2 %

L’enquête : ICI

L’Agence française de sécurité sanitaire (Afssaps) propose ce tableau pour choisir sa protection solaire

Tableau pour choisir sa protection solaire

Vous devriez apprécier