Les consommateurs français décryptés par SAP

Selon l’étude SAP Hybris Consumer Insights, les Français s’avèrent être les consommateurs les plus exigeants au Monde. Une autre conclusion de l’étude montre que les Français sont favorables au partage de leurs données personnelles si cela peut permettre d’améliorer le service client et de recevoir des
offres personnalisées.

SAP Hybris nous dévoile les résultats de sa nouvelle étude SAP Hybris Consumer Insights 2017, qui confirme une nouvelle fois que le pouvoir est bel et bien entre les mains des consommateurs. Avec l’avènement du digital, la relation marque-consommateur a été transformée.. Les marques doivent dorénavant instaurer une relation de confiance et être plus transparentes avec leurs clients.

Elles doivent se montrer compréhensives et être à leur écoute quel que soit le canal. La communication est la clé du succès pour établir et faire perdurer une relation : chaque interaction va fournir des informations pertinentes, pouvant être utilisées afin d’offrir une approche personnalisée.

Les Français, friands des canaux de communication traditionnels

Alors que la tendance donnerait raison au digital, l’utilisation des réseaux sociaux en France n’est pas aussi répandue qu’en Europe occidentale : 61 % des consommateurs français utilisent leurs mobiles
pour contacter le service client, alors que seulement 6 % d’entre eux utilisent les réseaux sociaux.
La satisfaction des utilisateurs à l’égard des canaux digitaux augmente. En France, les marques
doivent maintenir des méthodes traditionnelles de relation client, accessibles et efficaces, tout en
développant leur stratégie digitale.

Les Français sont enclins à partager leurs données personnelles avec les marques

Pour établir de bonnes bases dans une relation, il faut savoir se dévoiler. Une notion bien comprise par les Français puisque près des trois quarts d’entre eux (71 %) sont disposés à divulguer leurs informations personnelles auprès des marques, en échange d’une expérience client optimisée.

Ce chiffre diminue légèrement lorsqu’il s’agit de partager ses données en dehors des frontières françaises avec 59 %, mais reste bien loin devant les Anglais, les Allemands et les Américains.

  • Plus d’un Français sur 2 (53 %) est disposé à communiquer son adresse email.
  • L’historique d’achat est un facteur important à prendre en compte pour les consommateurs
    français puisque 37 % d’entre eux acceptent de le partager. Pour 62 % d’entre eux, ce critère
    est même le premier mis en avant lorsqu’il s’agit de démontrer la personnalisation dont
    peuvent faire preuve les marques – en termes de services, de conseils, de suivi – pour
    apporter une réponse contextuelle.
  • 30 % des consommateurs français sont prêts à communiquer leur numéro de téléphone
    portable, constituant ainsi le taux le plus élevé parmi tous les autres pays occidentaux étudiés.
    Les Français seraient donc plus ouverts à l’idée d’être contactés par téléphone, avec bien
    évidemment un contrôle de la part des marques sur la fréquence d’appel.
  • Concernant les Millennials en France (18 – 34 ans), 40 % d’entre eux sont prêts à partager
    leur numéro de téléphone mobile. Il s’agit également du plus fort taux constaté, tous pays
    confondus.

En revanche, les français attendent en retour une certaine garantie concernant la protection de leurs données et une transparence sur la façon dont celles-ci seront utilisées : 60 % des consommateurs français estiment qu’il s’agit d’un critère clé pour établir une relation durable. D’après l’étude SAP Hybris Consumer Insights, la transparence serait la clé de voûte de la relation : plus des trois quarts des consommateurs (79 %) quitteraient une marque si celle-ci utilisait leurs données personnelles à leur insu.

shoppingL’exigence à la française n’est pas qu’un mythe

Qui dit relation, dit attentes… Et les attentes des Français s’avèrent notables. Les Français sont la seule nationalité interrogée qui estime qu’une réponse adaptée à la demande client est plus importante que des avantages tels que des remises et/ou des cadeaux publicitaires.

Ils souhaitent un service client de qualité : 89 % d’entre eux exigent une réponse en moins de 24h suite à une requête, et plus d’un quart d’entre eux (26 %) attendent une réponse dans l’heure. Si le service client n’est pas à la hauteur de leurs attentes, 61% d’entre eux estiment alors pouvoir quitter la marque.
Et qui dit attentes, dit confiance… Briser la confiance peut mettre en péril la relation marque-consommateur.
Ainsi 70 % des consommateurs français déclarent « quitter » une marque si elle commet une erreur plus de 2 fois. Les Français, sur ces aspects, sont les consommateurs les plus exigeants à travers le Monde. De même, plus d’un tiers des Français (34 %) s’attendent à ce que l’équipe de vente maîtrise leur historique avec la marque. Enfin 56 % des Français estiment que le spam peut être un motif suffisant pour se détourner d’une marque.
Cependant, maintenir une relation avec les consommateurs en France ne signifie pas les déranger incessamment ; il faut rester prudent dans la manière de les solliciter. S’ils acceptent de communiquer leurs numéros de téléphone, les Français sont néanmoins irrités par un trop grand nombre d’appels marketing et commerciaux directs : 67% d’entre eux les considérant comme une pratique commerciale particulièrement agaçante. Les emails sont considérés comme moins irritants, mais 59 % des Français estiment qu’ils sont gênants malgré tout.

Comment gagner le cœur des consommateurs français : communication, transparence et confiance

Il est essentiel d’avoir une vue d’ensemble des besoins et des attentes des clients. L’enquête SAP Hybris Consumer Insights confirme qu’il est devenu impératif pour les entreprises d’adopter des business models qui offrent une approche orientée client, permettant de collecter les données clients nécessaires pour pérenniser une relation. Ces informations doivent être utilisées à bon escient, pour créer une approche personnalisée, sur tous les canaux.
shopping-paymentInvestir dans une solution omnicanal permet d’aboutir à de meilleurs résultats pour les clients et les entreprises. Visualiser toutes les données disponibles augmente la capacité à délivrer un service de
qualité à tous les clients. Via l’automatisation de ces flux et en s’appuyant sur les bonnes technologies, les marques peuvent être présentes et pertinentes sur tous les canaux, optimisant ainsi à chaque instant leur chance de répondre parfaitement aux attentes croissantes de leurs clients…
Mais surtout, cela leur offre la possibilité d’instaurer communication, transparence et confiance ; trois
valeurs clés qui permettent de pérenniser la relation marque-consommateur.
Sur la base de cette étude, SAP Hybris a établi cinq critères qui permettront d’améliorer la satisfaction client :

  1. Adopter l’Intelligence Artificielle et le Machine Learning pour créer des mécanismes de réponses, et apporter de l’intelligence à travers tous les canaux
  2. Soutenir un business model agile pouvant s’adapter rapidement à un marché de plus en plus
    disruptif
  3. Proposer de multiples points de contact (digitaux & physiques)
  4. Conduire la mobilité et l’engagement digital, en favorisant les interactions avec les clients à chaque point de contact
  5. Gérer les données et les informations collectées auprès des consommateurs avec éthique, transparence et sécurité

Source : actu marketing

Crédits : Isorepublic

Vous devriez apprécier