Les cadeaux pour Noël ne font pas toujours l’affaire

Un cadeau qui arrive abîmé, un retard de livraison… et la magie de Noël prend l’eau. À l’heure où toujours plus de Français achètent leurs cadeaux sur internet, ils sont 46% à avoir rencontré un problème. Des problèmes qui concernent également les 18% de Français qui revendent leurs cadeaux de Noël sur Internet. Pourtant, bon nombre de tracas peuvent être évités en adoptant les bons réflexes.

L’ACHAT DES CADEAUX

Le top 3 des problèmes rencontrés lors d’un achat de Noël sur Internet :

  1. Le produit n’a pas été livré dans les délais prévus (26%)
  2. Le produit reçu était abîmé (17%).
  3. Le produit n’a pas été livré pour Noël (14%).

Leurs principales craintes lorsqu’ils effectuent leurs achats de Noël sur Internet : la non-prise en compte de l’annulation d’une commande (61%), ou un débit sur leur compte qui ne correspond pas au montant demandé (60%).
Les Français sont également nombreux à ignorer ce qu’il advient si leurs coordonnées bancaires sont piratées (58%), si le cadeau n’est pas arrivé à temps pour Noël (54%) ou s’il n’est pas livré alors qu’il a été payé (56%).

Les 25-34 ans sont les plus gros acheteurs sur le net… mais les seniors aussi trouvent de nombreux avantages à y acheter leurs cadeaux de Noël :

  • Cela permet d’avoir les meilleurs prix pour 76% des 25-34 ans, vs 62% des seniors.
  • C’est moins stressant pour 71% des jeunes, vs 56% des seniors.
  • C’est plus pratique pour 71% des jeunes, vs 45% des seniors.
  • Il y a plus de choix pour 68%, vs 48% des seniors.
  • C’est plus agréable 36%, vs 18% des seniors.

Afficher l'image d'origine

Ils ont le réflexe d’acheter leurs cadeaux sur Internet :

  • 93% des cadres supérieurs
  • 89% des parents d’au moins 1 enfant.
  • 88% des habitants des villes de moins de 20 000 habitants.
  • 87% des moins de 35 ans.

41% des Français estiment que commander sur le net présente un risque, et déclarent ne pas être bien informés de leurs droits en cas de litiges. Plus d’1 Français sur 2 estime mal connaître ses droits en cas de litige. Lorsque survient un litige les consommateurs contactent d’abord le site Internet (81%). Ils sont peu nombreux à interroger l’administration (9%), à effectuer des démarches auprès de la justice (7%) ou à contacter leur assurance (6%).
Pour autant, dans l’ensemble, 75% des Français sont satisfaits par la réponse apportée par le site vendeur (écoute, réactivité, solution proposée).

 

… ET JUSTE APRÈS NOËL, LA REVENTE DES CADEAUX

Revendre ses cadeaux sur Internet est une pratique rentable mais à risques : 26% de ceux qui reconnaissent cette pratique ont connu un problème.
Revendre un cadeau qui était quelques heures plus tôt au pied du sapin n’a plus rien de tabou. Parce qu’ils ne le trouvent à leur goût, inutile, parce qu’ils l’ont déjà… ou pour percevoir un peu d’argent (18% des Français reconnaissent avoir déjà revendu un cadeau de Noël sur internet, principalement sur des sites de revente entre particuliers (78%).
Portrait-robot du revendeur de cadeaux : ils sont cadres supérieurs (30%), parents d’au moins un enfant (27%), Parisiens (26%) et ont moins de 35 ans (25%).

Avec 26% des revendeurs qui y ont été confrontés, les problèmes sont assez courants. Cela concerne un produit qui est arrivé abîmé, ou qui n’a jamais été payé par l’acheteur alors qu’il l’a bien reçu. Il s’agit aussi d’une livraison non effectuée dans les délais alors que le colis a été expédié dans les temps, d’un paiement qui ne correspond pas au montant de la vente, ou d’un colis qui n’est jamais arrivé à l’acheteur alors qu’il a été envoyé… tout cela est d’autant plus compliqué que 65% des Français reconnaissent ne pas être bien informés des responsabilités lors de la revente des cadeaux de Noël sur internet.

Source : Ipsos

Vous devriez apprécier