Le public du cinéma analysé par le CNC

Résultat de recherche d'images pour "cinéma"

Le CNC réalise depuis de nombreuses années des études approfondies sur le public des salles de cinéma. Cette étude dresse le profil socio-démographique des spectateurs de cinéma, elle évalue la pénétration du média cinéma et elle met en évidence la répétition de la consommation de cinéma au travers des habitudes de fréquentation. 

Cette étude dresse également une analyse complète de la diversité des pratiques cinématographiques des français en fournissant des éléments de réponse à de multiples questions : comment les spectateurs choisissent-ils d’aller voir un film ? Quels sont les moyens de promotion qui les influencent le plus ? Comment les spectateurs se rendent au cinéma ? Combien de temps mettent-ils ? Y vont-ils à plusieurs ? D’où viennent-ils ? Comment réservent-ils leurs places de cinéma ? Est-ce qu’ils apprécient les services proposés par les salles de cinéma ? Combien de cinémas fréquentent-ils en moyenne ? Quelles sont les pratiques culturelles des spectateurs de cinéma ?

Depuis 2016, cette étude s’appuie sur deux dispositifs d’étude et de mesure de l’audience du cinéma. L’enquête CinExpertest est réalisée par l’institut Vertigo pour le CNC, Médiavision et Canal+ Régie. Parmi les principales conclusions, 2018 compte moins de spectateurs qu’en 2017. 41,0 millions d’individus âgés de 3 ans et plus sont allés au moins une fois au cinéma dans l’année contre 42,6 millions en 2017.

Près des deux tiers des Français sont allés au moins une fois au cinéma en 2018. Chaque spectateur s’est rendu, en moyenne, 4,9 fois dans les salles de cinéma au cours de l’année 2018 (comme en 2017). Les moins de 25 ans constituent la tranche d’âge la plus consommatrice de cinéma. Toutefois, le cinéma touche légèrement moins de jeunes en 2018 qu’en 2017 : 79,7% des moins de 25 ans, contre 82,8% l’année précédente.

Résultat de recherche d'images pour "public du cinéma"

Les moins de 25 ans qui vont au cinéma s’y rendent moins régulièrement en 2018, notamment les 15-19 ans (3,7 entrées, contre 6,1 entrées en 2017) et les 20-24 ans (5,6 entrées par an, contre 6,2 entrées en 2017). Pour la deuxième année consécutive en 2018, les 60 ans et plus (7,5 entrées) enregistrent un nombre moyen d’entrées annuel plus élevé que celui des moins de 25 ans.

La part des seniors (50 ans et plus) dans le public du cinéma progresse de 2,0 points tandis que celle des moins de 25 ans perd 0,4 point. La part des seniors (32,8%) est quasiment équivalente à celle des moins de 25 ans (33,1%) dans le public du cinéma en 2018.

En revanche, les seniors réalisent 44,1% des entrées en salles en 2018, tandis que les jeunes n’en réalisent que 29,5%. Les habitués (spectateurs réguliers et assidus), qui représentent 31,0% de la population cinématographique réalisent 65,1% des entrées en 2018. En 2018, le nombre de spectateurs occasionnels progresse de 2,1% dans une population cinématographique totale en baisse (-3,7%).

Les occasionnels composent ainsi 69,0% du public en 2018, contre 65,0% en 2017. Ils génèrent 34,9% de la fréquentation des salles en 2018. En 2019, la bande-annonce vue au cinéma est le premier vecteur d’information incitant le public à aller voir un film. Il est cité par 58,0% des personnes interrogées.

Sources : CNC et Offre media

Vous devriez apprécier