Le paysage commercial de Paris continue d’évoluer fortement

LE CHIFFRE :

62 507

Avec 62 507 commerces recensés à Paris par l’Apur1, le nombre est resté stable entre 2014 et 2017.

Mais, le paysage commercial de la Capitale a continué à évoluer fortement…

Les commerces orientés vers le bien-être et les circuits courts ont le vent en poupe dans la Capitale au détriment des concessionnaires automobiles ou des marchands de journaux.

Les magasins bio et circuits courts ont enregistré les plus fortes progressions en trois ans : +89 établissements (+47%) sur les 277 recensés en 2017.

Dans cette mouvance, les services commerciaux liés au corps se sont développés tels que les ongleries (+70 boutiques), les salons de massage (+60), les instituts de beauté (+60), les parapharmacies (+17) et les parfumeries (+51). En revanche, les salons de bronzage (-16 boutiques) ont moins fait recette.

Les autres progressions commerciales à Paris : magasins de sport (+23%), restauration rapide (+11%), cavistes (+11%) ou supérettes (+6%).

Du côté des baisses : 60 garages et concessionnaires automobiles ont fermé en trois ans et sur la même période ce sont 68 maisons de la presse, kiosques à journaux et 48 librairies qui ont tiré le rideau.

 

Le paysage commercial2 parisien se présente ainsi :

  • 35% de commerces non-alimentaires (habillement, meuble, culture, loisirs, concessionnaires auto…)
  • 27% services (coiffeurs, agences bancaires, immobilières…)
  • 27% restauration et hôtellerie
  • 11% commerces alimentaires (boulangeries, boucheries, poissonneries ou primeurs)

 

Pour en savoir plus :

1 Enquête triennale de l’Atelier Parisien de l’Urbanisme. « Inventaire des commerces 2017 ».

2 Ces résultats ne prennent pas en compte les 21 213 autres locaux situés en rez-de-chaussée, composés entre autre par des locaux vacants (7 804, +0,6%), des bureaux ou ateliers (9 132, -1,5%) voire des locaux médicaux (1 898, +2,4%).

APUR : ICI

 

Vous devriez apprécier