Le parcours d’achat auto s’est digitalisé avec la crise sanitaire

Le premier volet de l’étude Nextcar 2021 réalisé par C-Ways, cabinet expert de la data et du secteur automobile a été publié. Il analyse les comportements des acheteurs automobiles en 2020. Une année bien particulière marquée par deux confinements durant lesquels l’automobile a été quasiment à l’arrêt. 

Pour cette enquête, C-Ways a interrogé 1300 acheteurs français* de moins d’un an. Et ce afin d’évaluer leur comportement qui a forcément été influencé par la crise sanitaire. Mais également par les nouveaux modes de vente mis en place par les constructeurs, les distributeurs et les pure-players pour palier à la fermeture temporaire des points de vente. 

Logiquement, le canal digital a pris encore plus d’ampleur. Selon C-Ways, 33% des acheteurs seraient prêts à réaliser leur achat de véhicule entièrement en ligne! Un chiffre conséquent, qui ne manquera pas de retenir l’attention d’autant qu’il est ici bien plus élevé que dans d’autres études. Il sera particulièrement intéressant de suivre les résultats l’année prochaine. Car si 2021 devrait être plus “normale”, tous les acteurs du marché ont construit ou commencé à construire de vraies stratégies de vente en ligne. A voir donc si la tendance s’accentuera encore plus, sans être “forcée” par la crise du COVID.
En attendant, retrouvez ci-après tous les résultats dans l’infographie réalisée par C-Ways. 

*À propos de l’étude Nextcar 2021 (Panel 2020) :
1 300 ménages VN / VO acheteurs de moins de 6 mois
200 acheteurs de véhicules électriques parmi les ménages
200 achats sociétés (TPE et professions libérales…)

Sources : c-ways et automotive marketing

Vous aimerez aussi...