Le Nutri-Score s’installe dans le quotidien des consommateurs

LE CHIFFRE :

64%

64% des Français déclarent choisir un produit alimentaire plutôt qu’un autre en fonction de son Nutri-Score, selon les résultats d’une étude réalisée par RelevanC Advertising1.

Ce sont principalement les plus de 55 ans (74%) contre 59% des moins de 35 ans qui font régulièrement appel au Nutri-Score lors de la sélection d’un produit avant son achat.

On pourrait croire que la consultation du Nutri-Score inciterait les consommateurs à choisir les produits les mieux notés, les résultats de cette étude tendraient à infirmer ce postulat.

Sur les catégories où le Nutri-Score s’applique, 46% des ventes sont réalisées par les produits ayant une mauvaise note (D ou E) contre un tiers des ventes réalisé par les produits bien notés (A ou B). Quant aux produits C, ils réalisent 20% des ventes.

Les produits A ou B sont particulièrement appréciés par les séniors ou retraités (indice 112) et vivent dans les moyennes agglomérations (indice 119) ou en région parisienne (ind 112).

Quant aux consommateurs de produits D ou E, ils sont plutôt jeunes (ind 119) et vivent dans les petites agglomérations (Ind.122) ou dans le Nord Ouest (Ind. 131)

Pour en savoir plus :
1 RelevanC Advertising a analysé les tickets de caisse de 1,1 million de clients très réguliers des enseignes Casino (Géant, Casino, Franprix, Monoprix) (1) et a interrogé 12 600 utilisateurs de l’application CasinoMax.
Sondage réalisé entre le 02/12/2019 et le 08/12/2019.

Le Nutri-Score, grâce à une lettre et à une couleur, informe les consommateurs sur la qualité nutritionnelle d’un produit. Chaque produit est ainsi positionné sur une échelle à 5 niveaux allant :

  • du produit  le plus favorable sur le plan nutritionnel (classé A)
  • au produit le moins favorable sur le plan nutritionnel (classé E)

La catégorie à laquelle appartient l’aliment est mise en exergue sur le logo par une lettre plus grande.Explications sur le Nutri-Score : Ici et

Vous devriez apprécier