Le marché du luxe à fin 2015

LE CHIFFRE :

1 044 milliards €

Selon la société Bain & Company, le commerce mondial du marché de luxe vient de dépasser à fin 2015 la barre des mille milliards € à 1 044 milliards €.

Ce marché en progression de 5% par rapport à 2014 est constitué par deux importantes catégories, les voitures de luxe (405 millions € en 2015, +8% vs 20142) et les produits de luxe personnels (253 millions € et +1 à 2% vs 2014).

Les accessoires demeurent la principale catégorie des produits de luxe personnels avec 30% du marché et une croissance de 3%2 en 2015 avant la catégorie Prêt-à-porter (24% et 2% de croissance2), montres et bijoux (22% PDM et -3%2).

Si ce marché est en progression, 2015 est le plus mauvais millésime depuis 2009, conjonction d’une crise boursière et d’une politique anti-corruption en Chine, de l’affaiblissement de l’euro rendant l’Europe attractive aux dépens de l’Asie (Hongkong -25%) et d’un fort dollar faisant des Etats-Unis, un pays trop onéreux pour certains asiatiques et sud-américains.

Boostés par un dollar fort par rapport à l’euro, les Etats-Unis sont malgré tout devenus en 2015 la première région commerciale de produits de luxe personnels dans le monde avant l’Europe et l’Asie.

Avec un marché de 78,6 mds € (31% PDM), les Etats-Unis font mieux que le Japon (8%), la Chine (7%), l’Italie (7%) et la France (7%), ses principaux leaders réunis.

Avec un marché de produits de luxe personnels de 27 milliards €, New York est de loin la première ville dans le monde sur ce marché3, avant Paris (13 mds €), Londres (13 mds €) et Tokyo (9 mds €).

Mais, ce sont les consommateurs chinois qui jouent les premiers rôles sur ce marché puisqu’ils représentent 31% des dépenses de ces produits de luxe avant les Américains (24%) et les Européens (18%), d’autant qu’ils profitent de leurs voyages à l’étranger pour faire leurs courses.

La Chine continentale ne représente que 7% de leurs dépenses de luxe, après le reste de l’Asie (13%), l’Europe (33%) et les Etats-Unis (34%).

Malgré une progression de 40%, le marché de biens personnels de luxe représentait encore moins de 7% de toutes les dépenses en 2015

Pour en savoir plus:
1 Bain & Company (Luxury goods worldwide market study, fall winter 2015 »

2 Taux de change constants

3 Soit un niveau supérieur à tout le marché japonais de produits de luxe personnels (20 mds €).

Vous devriez apprécier