Le marché des vêtements connectés : 1,8 milliards $ en 2015

La miniaturisation et l’intégration de l’électronique dans les vêtements intelligents qui de ce fait va devenir un nouvel espace en plein essor dans lequel les capteurs vont devenir fixés, tissés, et intégrés pour un usage quotidien. Hap Klopp, fondateur de North Face, a déclaré : « Fabrics will generate more data than devices in the next 10 years » De nombreux analystes estiment une adoption à grande échelle d’ici 2020.

[le marché des vêtements connectés pourrait atteindre 1,8 milliard de dollars en 2015]

Cela peut sembler agressif comme futur proche. La plupart d’entre nous ne possèdent pas encore une seule chemise intelligente. La technologie vestimentaire est encore bien éloignée, et les premiers utilisateurs choisissent pour l’instant de les mettre à leur poignet ou votre visage.  d’ailleurs il y a une composante psychologique qui rend parfois difficile pour nous de prendre l’habitude de pensez à porter ce type d’accessoire…

En faite les vêtements seront beaucoup plus précis pour détecter les impulsions électriques du cœur et des muscles mais que cela… Les données brutes seront analysées et traitées par plusieurs algorithmes, ce qui présentera alors des estimations très précises de l’activité cardiaque, de la consommation en énergie de vos muscles, et bien plus encore sur votre écran de Smartphone pour visualisation.

Par exemple, Sensilk peaufine un soutien-gorge de sport féminin et a commencé le développement d’une chemise masculine. Des brevets sur les tissus conducteurs équipés de capteur Bluetooth Low Energy vont fournir à l’individu, tous les jours des données biométriques en temps réel. La capacité d’analyser la respiration, les calories brûlées vont permettre de donner des informations décisionnelles sur la condition physique avant, pendant et après des séances d’entraînement.

 

Les atouts et défis

Les données produites en masse finiront par donner un aperçu de la santé publique et avec le temps ses technologies remplaceront les méthodes inefficaces et traditionnelles de collecte d’informations. Ces informations auront un impact sur les dossiers de santé numériques, mais aussi sur les professions médicales ! Il reste de nombreux défis pour trouver les vêtements connectés dans un Rayon Decathlon avec de nombreuses tailles.

L’urgence aussi sera impacté ce qui permettra d’alertés si un utilisateur est dans un état critique. On pourra aussi créer des modèles prédictifs sur bon nombre de pathologie et ainsi faire des économies considérables …

L’industrie du vêtement est extrêmement fragmentée avec une concurrence impitoyable pour les prix. Les obstacles réglementaires autour des soins de santé présentent aussi un défi de taille, et les données de santé sensibles devront être solidement stockées et sécurisées. L’enjeu sera aussi de favoriser la mise en relation entre les chercheurs qui travaillent sur ces problématiques, et les industriels susceptibles de les développer et de les industrialiser.

Pour l’instant, nous n’y sommes pas encore. Les premières applications sportives vont sortir comme hexoskinau Canada, omsignal encore un Canadien,  Cityzen Sciences en France qui pilote le projet industriel textile Smart Sensing.

Source : servicesmobiles.fr

Vous aimerez aussi...