L’e-commerce en Europe

Que peuvent attendre les e-commerçants du marché en 2016 ? Quelles sont les stratégies des e-commerçants et les tendances d’achats des consommateurs ? Quelles sont les tendances de la publicité online et du m-commerce ?

Un marché européen prometteur

821 millions de personnes en Europe dont 73,5% qui utilisent Internet… Des chiffres qui en disent long sur le potentiel de l’e-commerce en Europe. 2/3 des utilisateurs européens ont fait des achats sur Internet l’an passé. La proportion d’acheteurs en ligne varient cependant d’un pays à l’autre : en 2015, 81% des personnes ont acheté en ligne au Royaume-Uni, suivi par le Danemark et le Luxembourg (79% et 78% respectivement).

La croissance de la distribution en ligne en Europe est continue et régulière. L’étude indique que le taux de croissance est passé de 18,4 % en 2014 à 18,6% en 2015. Le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France se partagent le top 3 des parts de ventes en ligne sur leurs marchés respectifs et représentent 81,5 % des ventes européennes.

Twenga Solutions etude distrubution

Les stratégies des e-commerçants : entre omni et multicanal

Aujourd’hui, les marchands européens souhaitent avant tout lier leurs canaux de vente en ligne à leur boutique afin de s’adapter aux nouvelles habitudes d’achats : 78 % d’entre eux déclarent l’avoir déjà fait ou planifient de le faire dans les deux prochaines années. Dans le même temps les consommateurs utilisant différents canaux pour effectuer leurs achats, les e-commerçants doivent également développer leur stratégie multicanale. Actuellement, 50 % des e-marchands en Europe disposent de plus de 3 canaux d’acquisition différents.

Le comportement des consommateurs

En ce qui concerne les habitudes d’achats en 2015, la grande majorité des achats en Europe étaient nationaux (98 %). Les vêtements et chaussures sont les articles les plus vendus online, suivis par l’électronique et les livres.

A travers son étude, Twenga Solutions dévoile également des informations concernant le comportement des consommateurs (telles que les préférences de livraison et de paiement ou l’importance des retours faciles) ainsi que les tendances de la publicité en ligne et du m-commerce.

Source : Ratecard

Vous devriez apprécier