Le commerce alimentaire de proximité se développe en France

LE CHIFFRE :

649

Selon Nielsen TradeDimensions1, le marché de commerce alimentaire de proximité de plus de 100 m2 a doublé en dix ans à Paris, passant de 307 boutiques en 2005 à 649 en 2015.

Au niveau national, avec 39% de hausse sur cette période, ce marché a progressé moins vite qu’à Paris. Aujourd’hui Nielsen comptabilise sur l’ensemble du territoire 8 518 commerces de ce type contre 6 128 en 2005.

Ces augmentations ont permis de mieux densifier le territoire puisqu’il y avait en France environ 1 supérette pour 10 342 habitants en 2005, contre désormais 1 pour 7 435 habitants.

En dix ans, outre l’augmentation du nombre de supérettes, les types d’enseignes se sont diversifiés, passant au niveau national de 24 à 41 différentes.

Les enseignes Shopi et Spar ont disparu des rues de la Capitale, d’autres ont fait leur apparition à l’instar de A2Pas du groupe Auchan avec 33 magasins en 2015 ou U Express (Système U) avec 10 localisations.

Sans oublier le fait qu’au sein des mêmes groupes, les enseignes se sont multipliées. A titre d’exemple, le Groupe Casino qui détenait le plus grand nombre de supérettes en France sous le nom Petit Casinos (931 en 2014) a décidé d’octroyer une partie de son panel à Leader Price Express (382 en 2015) faisant de Franprix la première enseigne en termes de nombre de magasins (471).

A Paris, ce marché est aussi dominé en nombre de magasins par Franprix (291) devant G20 (62), Carrefour City (62), nouvel entrant depuis 2009 et Monop (41 supérettes).

 

Du fait de cette progression, Nielsen affirme que la part de marché des supérettes dans le total des ventes de produits de grandes consommations devrait passer de 7,3% en mars 2015 à 8,9% en 2016.

Pour en savoir plus:
1 source Nielsen TradeDimensions. La notion de magasins de proximité renvoie ici à un concept d’enseignes alimentaires de proximité de plus de 100 m²

Pour les résultats détaillés, cliquez ICI

Vous devriez apprécier