Le ciblage, principal bénéfice de l’achat programmatique

LE CHIFFRE :

64%

64% des annonceurs et des agences media français affirment que le principal bénéfice qu’ils attribuent à l’achat programmatique est le ciblage1.

Les deux autres principaux avantages accordés à l’achat programmatique sont pour 51% des répondants, sa capacité à augmenter les performances des campagnes et pour 42%, sa faculté d’optimiser les coûts.

Aujourd’hui, 53% des investissements Display se font en programmatique et 75% des éditeurs de contenus commercialisent tout ou partie de leur inventaire de cette façon.

A terme, 51% des annonceurs, agences et 37% des éditeurs pensent que l’ensemble des inventaires passeront en programmatique.

Pour accroitre le niveau de ces achats, 78% des annonceurs attendent des meilleurs outils de visibilité des impressions et avec les agences 46% attendent plus de transparence sur les sites de diffusion.

Mais, l’absence de compétence en interne explique encore pour 40% des répondants l’absence d’achat du display online en programmatique.

 

Pour en savoir plus :

1  « Marketing programmatique, data et insights »Enquête menée par l’EBG en partenariat avec Quantcast au cours du printemps 2017, auprès de 807 professionnels de la publicité online composés de : 62 % d’annonceurs, 16 % d’éditeurs et 22 % d’agences

Vous devriez apprécier