Le baromètre des usages mobiles en France en 2019 par Open

Open, Testapic et l’EBG ont livré la 4ème édition de leur baromètre sur les usages du mobile. Il confronte la vision de 230 professionnels et de 1 049 utilisateurs.

Voici les principaux enseignements de l’enquête sur l’usage du mobile en 2019.

Les réseaux sociaux toujours au centre des usages

Sur le déclin les réseaux sociaux ? Pas vraiment d’après le baromètre. Peu importe l’âge du mobinaute, les applications sociales font partie du Top 5 des apps installées chez toutes les tranches d’âge.
Facebook est numéro 1 chez les 20-29 ans (58% d’installation), les 30-39 ans (53%) et les plus de 60 ans (29%). Instagram est en 2ème position chez les 20 – 29 ans (46%), 5ème chez les 30-39 ans (24%) et absent du top 5 chez les plus anciens.

Fait marquant de cette utilisation des réseaux sociaux : ces derniers sont un canal privilégié pour s’adresser aux marques. 26% des utilisateurs déclarent les utiliser pour contacter les marques. Ce chiffre monte à 37% chez les 20 – 40 ans.

Les utilisateurs paient de plus en plus avec leur smartphone, mais n’achètent plus d’applications

Plus de 2/3 des utilisateurs de l’étude refusent de payer leurs applications sur mobile. Le prix maximum acceptable indiqué est de 5 euros. C’est un chiffre assez révélateur du marché mobile, et des nouvelles logiques d’abonnement (on pense évidemment à Apple Arcade ou à Google Play Pass) qui vont peu à peu mettre fin à l’achat d’applications.

Les utilisateurs n’ont en revanche aucun problème à payer avec leur mobile : 26% l’utilisent déjà pour faire des paiements via le sans contact ou des applications de paiement, et 65% achètent en ligne sur mobile avec une CB.

Le RGPD peu adopté par les utilisateurs

Sans trop de surprise, le RGPD n’a pas changé les habitudes de navigation des utilisateurs. Seulement 18% des particuliers disent avoir fait valoir leurs droits. Les professionnels interrogés indiquent quant à eux qu’à peine 1% de leurs utilisateurs ont demandé à ce que leurs données soient effacées.

Le desktop est toujours là

Même si le smartphone s’est généralisé, l’ordinateur reste incontournable dans les usages. 93% des particuliers l’utilisent toujours dans leur vie privée et 89% ne prévoient pas de s’en passer dans les 2 ans à venir. Idem chez les professionnels qui sont 94% à penser que le desktop n’est pas mort.

Les applications B2B et RH sont très peu utilisées

Côté RH,  48% des professionnels interrogés proposent à leurs collaborateurs une application mobile. 50% de ces derniers déploient un réseau social d’entreprise, et 22% permettent l’accès aux données RH. 44% des mobinautes interrogés aimeraient pouvoir gérer leurs congés, leurs bulletins de paie et leurs notes de frais sur mobile.

Les applications peuvent aussi être des leviers de vente efficaces : parmi les entreprises qui en proposent à leurs clients BtoB (31 ), 69 % donnent accès au catalogue produits, 38 % permettent une prise de contact et 31 % proposent un service de facturation.

source : blog du modérateur

Vous devriez apprécier