L’avenir de l’automobile selon PWC

Selon une étude de Strategy& (la branche de conseil stratégique de PricewaterhouseCooper), 47 % des Européens seraient prêts à renoncer à leur propre voiture au profit de taxis autonomes, lorsque ceux-ci se seront généralisés.
A titre de comparaison, seuls 38 % des Américains seraient prêts à ce changement de moyen de
transport. En revanche, les Chinois sont plus enthousiastes vis-à-vis de cette technologie, 79 %
d’entre eux se disant prêts à opter pour des taxis autonomes.
Résultat de recherche d'images pour "auto futur"
L’étude, baptisée «2018 Digital Auto Report« , a été menée auprès de 3 000 consommateurs en
Europe, aux Etats-Unis et en Chine.
Cette étude estime en outre que – actuellement – quatre cinquièmes des consommateurs
européens et américains préfèrent utiliser leur voiture comme moyen de transport domicile-travail.
D’ici 5 à 10 ans, ce taux devrait passer à seulement 54 %, notamment car 27 % utiliseraient de
préférence un taxi autonome pour se rendre au travail.
Résultat de recherche d'images pour "auto futur"
De plus, l’étude de Strategy& rapporte que les Européens seraient prêts à payer 1,20 euro par km
pour leurs trajets en taxi autonome, tandis que les Américains seraient prêts à débourser 1,40 euro
par km. En revanche, les Chinois n’accepteraient qu’un coût de 0,80 euro par km.
L’étude estime également que les constructeurs deviendront de plus en plus des fournisseurs de
services de mobilité. Ainsi, les ventes de voitures représentent actuellement 48 % des chiffres
d’affaires des constructeurs, mais elles ne devraient plus représenter que 38 % de leurs chiffres
d’affaires d’ici à 2030.
Résultat de recherche d'images pour "auto futur"
En parallèle, la part des services de mobilité dans les chiffres d’affaires des constructeurs devrait
passer de 2 % en 2017 à 22 % en 2030. Les services de mobilité devraient représenter jusqu’à 30
% des bénéfices de la branche automobile d’ici à 2030.
Source : CCFA

Vous devriez apprécier