La vidéo programmatique en France, un point à date

Quantcast a confié à Iligo une enquête afin de mieux comprendre le marché de la vidéo publicitaire en ligne et le degré de maturité des acteurs face à l’un des formats publicitaires les plus populaires sur le web.

Le recours à la vidéo continue de faire des adeptes : 41% des non utilisateurs envisagent de faire de la vidéo publicitaire online au cours des 12 prochains mois …
Des prévisions de forte croissance pour la vidéo publicitaire online : 85% des professionnels du digital pensent que cette part va augmenter dans les 3 prochaines années.

Les principaux freins à l’utilisation de la vidéo online pour les non utilisateurs sont :

Les principaux freins à l’utilisation de la vidéo online pour les non utilisateurs sont :

Chez les utilisateurs, réseaux sociaux et InStream sont les formats vidéo les plus répandus

La vidéo publicitaire sur les réseaux sociaux est d’ailleurs le format jugé le plus efficace par 43% des utilisateurs. Chez les non utilisateurs, l’interstitiel vidéo est le format le plus connu.

Un avenir prometteur pour la vidéo :

La vidéo est un format largement plébiscité par les internautes, en particulier sur les réseaux sociaux mais pas uniquement. Les résultats de notre étude montrent qu’il y a encore pas mal de chemin à parcourir avant qu’une plus grande majorité d’annonceur s’empare de ce format. Pourtant, notamment utilisée en mode programmatique, la vidéo s’avère extrêmement efficace, car capable d’être délivrée à une audience ultra qualifiée et ainsi éviter l’écueil de la publicité envoyée massivement et sans distinction à l’ensemble des internautes.

Méthodologie
• Mode d’interrogation : CATI (Computer Assisted Telephone Interviewing)
• Cible : décideurs et intervenants en achat d’espace digital (annonceurs ou agences) sur au moins une campagne au cours des 12 derniers mois
• Echantillon visé : 120 répondants
• Durée du questionnaire : 6 min
• Dates du terrain : du 7 au 28 juillet 2016

Source : Pubdigitale

Vous devriez apprécier