La Grande conso en France à fin octobre 2016

Le rayon frais non laitier toujours moteur de la croissance de la grande consommation en France

Sur la période P11 du 3 au 30 octobre 2016, le chiffre d’affaires des PGC progresse de +0,8%, une croissance tirée par le rayon frais non-laitier qui bénéficie d’un dynamisme constant quelle que soit la saison.

Après un été en demi-teinte, le PGC-FLS poursuit sa croissance sur un rythme certes quelque peu ralenti par rapport au dernier trimestre 2015 et aux premiers mois de l’année 2016.

La moitié de la croissance provient de la premiumisation.

L’autre moitié s’explique par un effet volume : si le nombre de produits vendus reste stable, le format moyen est en hausse, notamment via la promotion.

Rayons et catégories : le frais non-laitier est toujours moteur de la croissance

Ce rayon est sur une tendance de fond particulièrement dynamique : alors que les variations de la météo impactent fortement certaines catégories de produits à la hausse ou à la baisse, le frais non-laitier affiche une croissance continue depuis le début de l’année. Sur la dernière période P11, il explique plus d’un tiers des gains avec une évolution à +2,7%. En cumul à date, c’est quasiment la moitié de la croissance ! (49%).

Au sein du rayon frais-laitier, les fruits secs et les poissons fumés sont les catégories les plus dynamiques depuis le débit de l’année 2016 avec une croissance à deux chiffres.

A l’inverse, toujours dans le secteur frais, la cremerie est en difficulté et enregistre à P11 sa 4e période consécutive de baisse.

***

Clé de lecture des graphiques
Période P11 : du 3 au 30 octobre 2016
CAM : Cumul annuel mobile, 1 an complet arrêté au 30 octobre 2016
CAD : cumul à date, soit du début de l’année civile jusqu’au 30 octobre 2016
HM : hypermarchés
SM : supermarchés
SDMP : Supermarchés à Dominante Marques Propres, anciennement appelés ‘hard-discounters’.

Source : Nielsen

Vous devriez apprécier