La désinformation génère 3,1 milliards € de dépense

LE CHIFFRE :

3,1 milliards €

Selon une étude réalisée en Europe par Yext1, les Français admettent avoir dépensé à tort un total de 3,1 milliards € en biens et services en raison de la désinformation au cours des 12 derniers mois.

Pour 96% des Français, la désinformation est un problème majeur, aggravée pour 66% d’entre eux par la crise sanitaire du Covid-19.
74% pensent qu’elle le sera encore plus dans les années à venir.

En matière d’information, les Européens font avant tout confiance à leur entourage (41%), aux moteurs de recherche (24%), aux sites comparatifs (23) et dans une bien moindre mesure aux sites de marques (16%).

Conséquence ou origine du problème pour les marques, seuls 41% des consommateurs leurs font confiance et 51% estiment qu’elles ont un problème lorsqu’il s’agit d’afficher les informations vérifiées et à jour en ligne.

Au niveau sectoriel, la santé obtient le meilleur taux de confiance de la part des consommateurs dès qu’elle partage de l’information sur ses produits et services mais, à un niveau encore faible (24%).
La finance (9%), la distribution (8%) ou les produits de grandes consommation (8%) recueillent des taux de confiance bien plus faibles.

En outre, 74% des répondants affirment qu’ils consultent une autre source d’information lorsqu’ils n’obtiennent pas de réponse satisfaisante à une question en ligne et qu’ils vérifient systématiquement les informations fournies par les marques et les entreprises (63%).

Disposer d’une information correcte de la part d’une marque a d’autant plus d’importance que 56% des consommateurs déclarent qu’ils achèteront chez celles en qui ils ont confiance.

Pour en savoir plus :
1Source : « Searching for trust » de Yext, 6 000 personnes interrogées au total en Allemagne, France et Royaume-Uni (2 000 par pays) en août 2020.
Photo davisuko / Unsplash

Vous aimerez aussi...