La croissance de la production musicale entravée par la crise sanitaire

Après 4 ans de progression, le marché 2020 de la musique enregistrée en France reste stable à 781 M€ (+0,1%). En progression de +4%, les ventes physiques et numériques ont généré 658 M€, retrouvant ainsi leur niveau de 2008 mais encore à seulement 46% de celui de 2002.

60% du marché est issu du numérique (+9 pts vs 2019). Le streaming par abonnement est désormais majoritaire dans les ventes. Il en pèse désormais 53% (+8 pts en un an). Il progresse de +23% en un an et pèse 78% des revenus du streaming.

Cette mutation du modèle économique s’est appuyée sur le streaming dont l’usage continue de progresser au sein de la population, avec 70% d’utilisateurs, et qui est devenu le mode d’écoute principal de musique des moins de 35 ans.  Le streaming a ainsi affiché une nouvelle progression significative de son chiffre d’affaires : +20%.

Le vinyle tire son épingle du jeu et poursuit sa progression : en hausse de 10%, il représente 28% des ventes physiques, une part qui a plus que doublé en 3 ans et génère des revenus supérieurs à ceux du streaming vidéo.

Sources : Offre media et Snep

Vous aimerez aussi...