La consommation illégale de contenus audiovisuels se développe sur les supports mobiles

EY publie son étude « Piratage en France », qui a pour objectif d’évaluer le manque à gagner lié à la consommation illégale de contenus audiovisuels en France.

Cette étude chiffre les impacts du piratage sur le budget de l’Etat, les emplois directs, le financement de la création et enfin la valeur ajoutée générée pour l’industrie cinématographique et audiovisuelle.

L’analyse de la consommation illégale de contenus audiovisuels s’appuie notamment sur les données Mediametrie / ALPA / CNC et le rapport de l’ALPA sur l’évolution des pratiques de piratage.

Une enquête terrain a en outre été menée auprès de 3 000 individus ayant consommé des contenus vidéo de façon illégale sur les 12 derniers mois, afin d’évaluer le potentiel de report vers le marché légal et d’estimer le manque à gagner pour la filière audiovisuelle et cinématographique.

Source : EY

Vous devriez apprécier