Fortes hausses des investissements publicitaires prévus par Zenith en 2018

En 2018, les investissements publicitaires mondiaux sont en croissance de 4,6%, atteignant 579 milliards de dollars, selon la nouvelle édition des Advertising Expenditure Forecasts publiée par Zenith.

Pour cette nouvelle édition, Zenith revoit ses prévisions à la hausse de 0,5 point, puisque ses experts prévoyaient en décembre une croissance de 4,1% des dépenses publicitaires mondiales en 2018. Zenith prévoit également une croissance de 4,4% en 2019 et de 4,3% en 2020.

Une correction à la hausse

Parmi les raisons de la correction à la hausse des experts de Zenith, l’économie chinoise a surpris avec une croissance particulièrement forte au début de 2018, la production industrielle et les dépenses d’infrastructure dépassant les attentes. Zenith prévoit ainsi que les dépenses publicitaires augmenteront de 8% en Chine cette année, en hausse par rapport à ses prévisions de 6% en décembre.

L’Argentine s’est également remise de sa récession de 2016 plus rapidement que prévu, et alors que la consommation recommence à augmenter Zenith prévoit maintenant que les investissements publicitaires augmenteront de 1% en 2018, en hausse par rapport à la précédente prévision de baisse de 2%.

« La croissance en 2018 sera notamment stimulée par les Jeux olympiques d’hiver, la Coupe du monde de football et les élections de mi-mandat aux Etats-Unis » explique Pascale Miguet, Présidente de Zenith.

Le digital mène la croissance

Malgré un contexte de préoccupations croissantes sur l’efficacité et la sécurité des investissements dans les médias digitaux, les dépenses publicitaires sur le digital continuent d’augmenter, à 40,2% des investissements cette année, contre 37,6% en 2017. D’ici 2020, Zenith prévoit que la publicité en ligne représentera 44,6% des dépenses publicitaires mondiales.

Cette force du digitale se retrouve pour la télévision : si Zenith prévoit que 31,2% des investissements publicitaires seront sur la télévision en 2020, contre 34,1% en 2017, l’une des raisons de la perte de part de la télévision est la croissance rapide du Search, qui ouvre un nouveau modèle de consommation des contenus TV.

La télévision offre une capacité inégalée pour atteindre la portée, tandis que la vidéo en ligne offre un ciblage précis et le potentiel de personnalisation des messages marketing.

Les deux sont des outils puissants et complémentaires pour travailler la notoriété des marques. En cumulant télévision et vidéos en lignes des acteurs de la TV, Zenith estime que la télévision représentait 42,3% des investissements publicitaires en 2017, et représentera 39,8% en 2020.

Source : Zenith

Vous devriez apprécier