Ce que les salariés des agences de communication pensent de leurs métiers

L’AACC publie les résultats de la consultation sur « Le travail en agence de communication » menée en juillet par l’Ifop, en partenariat avec Stratégies. « Cette étude va permettre de construire des actions de formation et d’accompagnement spécifiques à destination du middle management, mais également d’entamer de nouveaux échanges avec les annonceurs pour améliorer de part et d’autre la qualité de la relation et des conditions de travail.

Enfin, un chantier de réflexion va être lancé sur la marque employeur » explique Laurent Habib, président de l’AACC. Le souhait de tisser un lien étroit entre l’association et l’ensemble des salariés de la profession est à l’origine de cette grande consultation initiée par le nouveau président de l’AACC à son arrivée en juin dernier.

Avec plus de 1 711 réponses, cette étude dévoile un « amour du métier » (7.1/10) et une « fierté » à l’exercer (7/10). Ce qui attire ? La création, l’innovation, la variété et le relationnel. En bas du tableau, le stress, la pression des annonceurs et les rythmes de travail.

Pour autant, 76% des répondants recommanderaient leur métier à leurs proches. Plus spécifiquement, l’étude révèle que le middle management souffre un peu plus en exprimant une pression supérieure et un enthousiasme moins important.

Sans surprise, 94% des répondants affirment que le métier « s’est totalement transformé ces dernières années », pour l’essentiel grâce au digital à 85%, ce qui est vécu comme « positif » par 80% des répondants.

Source : CB

Vous devriez apprécier