Avec le confinement, la consommation électrique baisse

LE CHIFFRE :

-15%

Selon le Réseau de Transport d’Electricité (RTE), la consommation d’électricité serait ces derniers jours inférieure de 15% au niveau globalement constaté en mars 1.

En temps normal, le pic de consommation d’électricité est atteint à 8h, « lorsque les Français débutent leur journée et que les industries et les entreprises démarrent leurs activités ». Mais depuis le début du confinement, « la consommation augmente plus lentement le matin, et n’atteint un pic de consommation qu’aux alentours de 13h, au moment du déjeuner », indique RTE.

En fait, les fermetures des usines, des commerces et des entreprises expliquent cette baisse. Les consommations d’Internet, de la télévision ou des appareils ménagers, toutes en fortes hausses, ne compensent pas les baisses consécutives de ces arrêts.

Quant aux produits de grande consommation, ses marchés auraient progresser de 38% sur la semaine du 9 au 15 mars par rapport à la même semaine de 20192.
Le chiffre d’affaires de cette semaine aurait dépassé les 2,7 milliards € quand il est en moyenne de 2 milliards € selon Nielsen.

Le dimanche 15, au lendemain de l’annonce du passage au stade 3, symbolisé par la fermeture des restaurants et bars, a été le jour de plus fortes progressions des achats : +108% vs l’année dernière soit un niveau supérieur au record du vendredi 13, deux jours plus tôt (+84%).

Cette semaine, trois rayons se distinguent avec une croissance du chiffre d’affaires supérieure à +65% : l’Hygiène-Beauté (+85%), l’Épicerie Salée (+71%), et le rayon Papier avec +69%.

Quelques rayons fortement dévalisés avant le confinement (Évolution du CA d’une année sur l’autre) :

  • Gants de ménage (+362%)
  • Farine (+206%)
  • Pâtes (+196%)
  • savons (+176%)
  • Papier toilette (+117%)

Pour en savoir plus :
1 Source RTE / Les Echos : ICI. 2 Source LSA : ICI
Photo Dragos GontariuUnsplash

Vous devriez apprécier