Aujourd’hui, le New York Times vit principalement de ses abonnements

LE CHIFFRE :

17%

Aujourd’hui, la publicité sur papier représente 17% des revenus du New York Times contre 75 à 80% autrefois.

La stratégie « subscriber-first » impulsée en 2012 par son nouveau Président Mark Thompson devrait faire en 2018 de la publicité sur papier, la quatrième source de revenus du journal.

Elle arriverait après, les abonnements numériques, les abonnements papier et la publicité en ligne.

Cette stratégie de satisfaction des lecteurs avant celle des annonceurs fait du lectorat la première source de revenus (62% aujourd’hui vs 44% en 2012 et objectif de 70% avec 10 millions d’abonnés).

Aujourd’hui, le journal compte 1,1 million sur papier et .2,1 millions d’abonnés en ligne. Ce dernier chiffre progresse de 100 000 par trimestre depuis l’élection de Donald Trump.

En outre, le Président du NYT n’exclut pas d’arrêter la version papier du journal « Il se peut qu’à l’avenir nous devions fixer les revenus du print à zéro car il ne sera plus rentable ».

 

Pour en savoir plus :

1 Très longue et très intéressante interview de Mark Thompson (CEO du NYT) : ICI

Vous devriez apprécier