58% des promos en magasin ne sont pas rentables

LE CHIFFRE :

58%

Pour Nielsen1, 58% des promotions des produits de grande consommation en magasin ne sont pas rentables.

Ce résultat moyen est proche de la moyenne des sept pays analysés par Nielsen (59%) mais avec d’importants écarts puisque c’est en Italie que Nielsen recense la plus faible proportion de campagnes non rentables (41%) et aux Etats-Unis, le taux le plus élevé (71%).

 

L’analyse des promotions en France montre l’existence de très fortes disparités entre les 200 sous-catégories analysées par Nielsen.

Les meilleures rentabilités promotionnelles en 2014 furent les produits pour le visage, les insecticides, les huiles comestibles ou les pâtes à tartiner, toutes rentables entre 5 et 6 fois sur 10.

 

A l’inverse, les pires rentabilités ont été observées sur un grand nombre de sous-catégories tels les édulcorants, les salades pré-emballées ou les papiers essuie-tout, pour lesquels seules 25% des promotions étaient rentables.

 

Mais, la plus mauvaise rentabilité des promotions est à mettre à l’actif des adoucisseurs d’eau pour lessive avec seulement 89% des campagnes générant pas des pertes.

Pour en savoir plus:
1 Source Nielsen « Trade promotion performance » sur la base de 76 millions de promotions recensées dans sept pays sur l’ensemble de l’année 2014. Allemagne, Canada, France, Italie, Espagne, Royaume-Uni et Etats-Unis.

Toutes les données disponibles : ICI

Vous devriez apprécier